Magazine Culture

Un hiver à Paris nostalgique de Jean Philippe Blondel

Par Eirenamg

9782283026946

J’ai aimé ce roman, cette pause dans la vie de Victor, jeune homme de 19 ans, en 2eme année de prépa dans un lycée prestigieux de Paris. Il vient d’une famille modeste, n’a pas l’ambition de réussir de prestigieux concours mais il veut devenir prof. Ses profs, sa famille, ses camarades le regardent comme un ovni dans ce monde concurrentiel.  Il a réussi à traverser la 1e année, les humiliations, le stress, l’absence de vie sociale. C’est un être solitaire qui regarde sa vie parisienne, ses codes comme au théâtre, il est spectateur de sa vie.

Jusqu’au moment où il décide à quelques jours de son anniversaire d’inviter  un autre camarade Mathieu Lestaing avec qui il échange de rares mots et une cigarette de temps en temps. Mais celui se suicide en sortant d’une salle de classe au lycée.

A partir de là la tranquille partition du narrateur avec sa voie tracée va changer et il va voir ce monde de compétition, de cirque de manière différente. Car Mathieu est une sorte de miroir de lui-même, de sa solitude, il se demande pourquoi lui même n’a pas sauté dans le vide ? Pourquoi rester dans ce monde étranger, dans lequel il sait qu’il n’est pas le meilleur ?

C’est un récit initiatique, on voit l’évolution du narrateur, de ses repères, de ses choix. Il se met à se questionner sur le sens de sa vie, sa famille. On a une analyse du monde des prépas, de la bourgeoisie parisienne, qui est très intéressante. Le microcosme de ce lycée, de ces profs qui sont là pour façonner des élites. Les sentiments de malaise, d’être incompris, l’envie d’exister aux yeux des autres de Paul, du père de Mathieu font du narrateur, un être attachant. On replonge dans cet hiver parisien avec nostalgie, de la fin de l’adolescence, des choix de vie et d’une conduite à suivre. Sa vocation d’enseignant et d’écrivain qui nait de ce drame, son immersion dans le monde réel après une année en marge de la société.

Ce récit est très agréable à lire, j’ai apprécié ce côté introspectif et la vision lucide du narrateur sur le monde et sur lui-même. Une fois de plus, le style efficace, poétique parfois de l’auteur m’a conquis. Ce long flashback et la description de ce petit microcosme est très intéressant.

Donc faites une incursion dans le monde de la prépa et des choix déterminants dans la vie, pour comprendre comment un évènement dramatique peut avoir de multiples conséquences et passez un hiver à Paris. Un récit doux et attachant qui vous replonge avec nostalgie dans vos rêves et vos drames d’adolescent.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eirenamg 1386 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines