Magazine Culture

Soutenez le film "Villeperdue" de Julien Gaspar Oliveri avec Benjamin Siksou

Publié le 28 juin 2015 par Milega
Soutenez le film "Villeperdue" de Julien Gaspar Oliveri avec Benjamin Siksou

Crédit photo : Julien Gaspar Oliveri

Soutenez le film VILLEPERDUE de Julien Gaspar Oliveri avec Carole Franck , Lucie Debay et Benjamin Siksou en ajoutant votre nom au générique et en participant au financement du projet sur le site de crowdfunding ici (don minimum : 10€)

. Le jeune réalisateur n'est pas un inconnu* ; vous avez sûrement déjà entendu son nom quelque part. Il a déjà fait ses gammes en réalisant deux courts-métrages : et Passe . Celui-ci a besoin de vous pour le film Villeperdue qu'il dit avoir écrit "à partir d'un vide , l'absence, la nouvelle vie après la perte." Il décrit son projet avec passion :

"L'HISTOIRE : Vincent et Sandrine ont perdu leur père depuis un an. Lui s'est engagé dans l'armée, sa sœur est vendeuse de chaussures à Liège. ils reviennent pour la première fois dans l'appartement familial pour l'anniversaire de leur mère. "
Soutenez le film "Villeperdue" de Julien Gaspar Oliveri avec Benjamin Siksou
Soutenez le film "Villeperdue" de Julien Gaspar Oliveri avec Benjamin Siksou

Crédits photos : Julien Gaspar Oliveri (Les photos sont tirées des séances de travail avec les acteurs.)

" Ils sont trois, mais leurs corps sont liés, et c'est parce que, dans ce temps très court qu'est celui du week-end, ils ne peuvent pas tout se dire qu'ils s'arrachent, se disputent pour mieux se séparer. Parce que s'ils devaient rester, tout serait plus simple. S'ils devaient vivre ensemble toujours, alors ils enterreraient plus facilement les craintes, les peurs d'être abandonnés de nouveau, de se sentir abandonnés. Tout remonte. Les traces du passé sont partout, la cité, l'appartement, les voisins, l'ami d'enfance. Et pourtant, tout cela évolue. Au milieu de toute cette " guerre " - le mot est excessif - il est plus que nécessaire d'aller puiser dans l'amour et dans l'humour

- Le personnage de Sandrine est bouillonnant mais il doit être absolument maîtrisé afin qu'elle nous soit attachante. Tout est parti d'elle à l'écriture : le comportement d'une jeune femme avec sa mère. sera Sandrine, c'est une actrice intense, sensible, instinctive. Elle a des atouts merveilleux pour ce rôle.

- Vincent, bien que plus retenu, est un thermomètre capital, le seul qui tienne le cap, à sa mesure. Il est le témoin le plus en distance de la situation. Sa fragilité reste sa force. jouera son fils, Vincent. C'est un acteur singulier, qui dégage beaucoup de dureté et de tendresse à la fois. Il capture l'image, et cela me semble pertinent pour un rôle aussi pudique.

- Quant à Gaëv, elle est une femme de caractère, une mère amoureuse. Son rire est comme elle parle : plein, offert, vivant, désespéré aussi. Nous avons trois comédiens qui forment une famille bouleversée et tourbillonnante. Nous avons un appartement familial. Mais nous n'avons pas les meubles. Rien. L'appartement est entièrement nu. AIDEZ-NOUS A MEUBLER ET A DÉCORER L'APPARTEMENT DE GAEV, SANDRINE ET VINCENT ! " " Né à Cannes en 1985. Il joue dans la série à succès Plus belle la vie qu'il quitte pour se consacrer à ses désirs de théâtre et de cinéma et se forme au Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique de Paris. Il débute la mise en scène de théâtre en 2006 avec des pièces de Kushner, Tchekhov, Blessing. Artiste associé au Théâtre Antibéa à Antibes, il mène un travail sur l'auteur Jean-Luc Lagarce avec J'étais dans ma maison et J'attendais que la pluie vienne en 2012 et dernièrement Juste la fin du monde. Parallèlement, il intègre la distribution de la deuxième et troisième saison de la série Ainsi soient-ils pour Arte et joue au théâtre sous la direction de . Il autoproduit Loin de Benjamin , son premier court-métrage. Sa rencontre avec la boite de production le mènera à réaliser , son deuxième court métrage. Aujourd'hui il prépare son troisième film, Villeperdue . Au théâtre, il écrit , sa première pièce, en cours de développement. " . Elle saura brillamment tempérer l'énergie du personnage. C'est une personnalité, un caractère vif, elle ne s'enfermera jamais dans la plainte mais propulsera Gaëv dans la vie."

Source : http://www.kisskissbankbank.com/villeperdue-le-film


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Milega 2279 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines