Magazine Culture

Femmes pirates

Par Apollinee

Femmes pirates

theiere-design-eva-solo-1l-rouge-1.jpg

 Bon à savoir,  à infuser, en ce High Tea, un peu ...fort de café

 Il  y eut donc des femmes à tous les échelons de la hiérarchie pirate et dans la course, à des postes pour lesquels la langue française n’ a pas prévu de féminin : pirate, corsaire} matelot, capitaine, amiral, armateur n’ ont qu’un seul genre. Et il y eut aussi les fidèles et efficaces épouses de pirates. Car, sans pour autant renier les débauches des jours fastes, pirates et flibustiers – qui n’avaient décidément peur de rien – n’hésitaient pas à convoler en justes noces."

Femmes pirates, Les écumeuses des mers, Marie-Eve Sténuit, récit, Editions du Trésor, février 2015, 190 pp


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Apollinee 3972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines