Magazine Conso

Les talons frappent sur les pavés de New-York, ACNE studio SS16 Homme

Publié le 29 juin 2015 par Pascal Iakovou @luxsure

– Capture d¹écran 2015-06-27 � 14.57.37

Ethique Punk Rocker, tendance Rock où les adolescents en bande se cherchent et se trouvent selon des chemins plus ou moins houleux. Tout tester, tout essayer, tout tenter : des talons, un peu d’héroïne, des rifts de guitares, des sports  extrêmes.  La collection ACNE semble être la pièce qui lie le paradigme de la dérive adolescente à celle de la netteté, et la clarté. Inspiration revendiquée par le directeur Jony Johansson : Les New York Dolls et leur irrévérence. Punk avant les punks, le groupe dont les membres doivent être régulièrement renouvelés pour cause d’overdose, traverse le New York des années 70 – le New York de la criminalité- en botte de drag queen et cheveux ébouriffés.

CIfnapJWsAApXMh

Chez ACNE, ce n’est pas le lugubre qui domine le décor ou évolue ce juvénile punk, coloré à coup de couleurs primaires. Non c’est un lieu pointu, et clair. Un espace relevant de la pureté, qui vient contre-balancer l’inspiration grungy des Dolls. Evoluant dans un décor conceptuel, une pièce d’art moderne, les mannequins arborent des hauts moulants et pantalons larges, rehaussés par des talons à plateau. Voilà ce qui reste des Dolls : ils semblent s’être rangés dans une éthique urbaine chic, où l’on préfère les vernissages aux concerts salissants.

Capture d¹écran 2015-06-27 � 14.52.27

Prises dans un trash épuré, la collection relève d’un jeu d’équilibriste. Les couleurs vives des pulls moulants sont canalisées par des pantalon et veste déclinées dans des teintes beiges, blanches ou noires. L’outrance des talons est contrecarrée par des trenchs et costumes. Evoluant dans des costumes de soie, des trenchs en lins,  veste en cuir zippés, ou sweet en cashmire, imprimés à partir des dessins abstrait-surf de Robin Kegel, c’est un jeune homme plus solaire que crépusculaire qui nous est livré. Une sortie des ruelles New Yorkaises, dans des costumes découpés sur mesure, et en conservant le meilleur de l’extravagance.

Sortir brillamment de l’adolescence résulte en un jeu où les excès ont été limités. Les prises des risques ont trouvé des limites. Des garde-fous ont permis de faire des choix audacieux.

Capture d¹écran 2015-06-27 � 14.52.05

La collection ACNE n’est ni trop pure. Chaussé de sandale, ou coiffé de manière plus conventionnel , les vêtements auraient été trop tristes. C’est tout ce « bizarre » , les talons , les silhouettes destructurées des mannequins, les à-coups des couleurs vives, les pulls longs et moulants qui donnent à la collection une note particulière, une note difficile à définir. Comme toutes choses d’avant-garde, les mots manquent encore pour décrire.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pascal Iakovou 72539 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines