Magazine Culture

« Hors-cadre » à Bagnolet avec YOL, ZEL, LA ROUILLE et MOYOSHI

Publié le 29 juin 2015 par Miss Acacia @GrainedAcacia
« Hors-cadre » à Bagnolet avec YOL, ZEL, LA ROUILLE et MOYOSHI

Pendant seulement 15 jours a lieu l'exposition éphémère " Hors-cadre ". Elle réunit quatre artistes dans un lieu insolite, un ancien garage de devenu lieu de vie culturel : L'Amour à Bagnolet.

L'Amour est une galerie, un théâtre, un bal populaire, un garage, un atelier, un lieu de vie, un collectif d'artistes, un lieu d'échange et de création.

YOL., ZEL., La Rouille et Moyoshi ont investi les 300 m2 pour nous offrir une exposition mêlant " graffiti, exposition, peinture et installation pour chercher à casser le cadre formel d'une exposition ".

Votre dernière chance de découvrir cette expo pas comme les autres sera jeudi 2 juillet 2015, de 18 à 22 heures lors du finissage. Après tout disparaîtra sous la peinture blanche pour accueillir l'exposition " Just dropped in " du 9 au 16 juillet 2015 (L'Amour accueille pendant 10 jours des artistes d'Allemagne, d'Autriche et de différent coins de l'Europe en résidence).

Avant de vous livrer quelques images pour découvrir l'exposition et vous donne envie de la découvrir jeudi, je voudrais vous présenter les artistes.

ZEL. est une " apprentie " artiste comme elle se plaît à le dire, âgée de 22 ans. Elle fût initiée au dessin et aux arts plastiques par son père Jean-Pierre Rinck, artiste peintre. Après des études d'Art Appliqué, de comédie et de décoration, Zel. a décidé de continuer son parcours en autodidacte. A travers une gamme colorée elle nous fait voyager dans son univers surréaliste, organique et étrange sur les toiles, les murs et des objets.
Prenez le temps de visiter son " cabinet des curiosités ". Vous y trouverez toute sorte de " choses " très étranges ou anciennes. Je ne vous en dis pas plus...

YOL est un jeune homme au parcours atypique. Après s'être essayé à plusieurs activités, comme l'armé ou le cinéma il décide de se consacrer à l'art de rue. Cette passion est née grâce à un ami proche qui l'initia à cet art urbain. Au début, c'était pour mieux comprendre un personnage qu'il allait interpréter dans son prochain film mais très vite il comprit que c'était une évidence. Toutes ses aspirations était réunies.
Il comprit très vite que pour se différencier des autres il devrait trouver sa signature, son propre style. En s'inspirant des hauts et des bas de sa vie, il imagina des triangles qui se désintègrent ou se reconstruisent, et laisse le choix d'interprétation aux spectateurs.
Aujourd'hui son style mélange bombe, peintures ou encore feutres, tout dépendra du support choisi. Au travers de ces centaines de triangles se forme, portrait, main, corps ou encore des animaux. Le figuratif reste très présent, il veut montrer clairement ses idées et la vision de son univers... Triangulaire.

Moyoshi : Son style est organique et spontané. Traits, courbes et dynamique forment des oeuvres hautes en couleurs dans un univers abstrait oscillant entre le végétal et l'animal. Qu'il soit noir et blanc ou bien coloré, tout est mouvement....

La Rouille est un artiste qui s'est découvert sur le tard en 2013 lors d'explorations urbaines. Les friches industrielles, la détérioration du temps sur le matériel, tout est une question d'atmosphère. Il peint dans des lieux reculés, récupère ce qu'il trouve et propose des compositions basées sur la moisissure, la rouille... Ses portraits sont saisissants.

Voici donc quelques images. Pour en voir plus, suivez le lien... " Hors-cadre " à l'Amour (Bagnolet)

L'Amour
24 rue Molière 93170 Bagnolet
Mo Mairie des Lilas

Et maintenant final en musique avec Hanni El Khatib.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Miss Acacia 7652 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine