Magazine Côté Femmes

Je ne veux pas devenir une mégère...

Publié le 30 juin 2015 par Mamanathome

d'ailleurs STOP. Ca suffit. C'est fatiguant, usant et même déprimant. Pour nous. Alors imaginons pour LUI. Mon homme m'irrite souvent, me saoule parfois et puis il a changé depuis nos débuts il y a 10 ans (moi aussi mais en bien) "avant t'étais.../faisais.../disais.../aurais dit ... Il n'est pas parfait, et ne l'a jamais été (moi si évidemment), sauf qu' avant ça ne me gênait pas ou je ne le voyais pas... autant. J'aimerais qu'il soit @home plus tôt le soir pour m'aider avec les garçons, qu'il n'oublie pas les dates de RDV importants, le maillot de bain de Petit loulou le mardi, jour de piscine, le médicament qu'il doit passer récupérer en rentrant du boulot, qu'il aime s'occuper du jardin ou bricoler et ne pas remettre à demain, qu'il remette à sa place une chose qu'il a empruntée ... (liste non exhaustive vous vous en doutez bien).

Forcément après 10 ans de vie commune, de petites phrases nous échappent, des sortes de mini réflexions, trois fois rien, mais que l'homme prend comme une critique, on se demande pourquoi franchement, tant cela part d'un bon sentiment, c'est juste pour qu'il ne refasse pas l'erreur la fois d'après, une sorte d'éducation en somme "on ne part pas les mains vides". Mais non, cela semble l' atteindre dans sa virilité et il peut nous gratifier d'un "t'es pas ma mère, avec la variante "je ne suis pas ton fils " ou bien encore "je n'ai pas besoin que tu me le dises 100 fois". Mouai. Pourtant ça aide bien à ce que les choses soient faites nos relances.

sens de l'humour à toute épreuve, même quand sa femme met le feu à la cuisine Ca nous agace d'avoir un "énième enfant" à la maison, d'autant plus que ce n'est comme ça que chez nous. Ailleurs l'homme concocte des plats succulents tous les soirs, , masse les pieds de sa femme devant la télé, a des abdos en béton et huilés naturellement, a un(plus jamais de bugnes chez moi), emmène sa famille aux Seychelles chaque été et lui offre un séjour au ski en Forêt Noire chaque hiver, sans compter tous les week-ends et cadeaux surprise auxquels sa femme a droit. Bref, ailleurs l'homme est juste parfait (sources sûres : réseaux sociaux).

Toujours est il que, même si on sait, bien sûr on n'est pas totalement décérébrée , que le trait est grossi dans cet ailleurs et que l'herbe n'y est pas plus verte, nous on n'a rien de tout ça, on est loin du compte et on a même tendance à galérer financièrement alors les plats succulents à base de pâtes c'est limité et les vacances n'en parlons pas. Du coup on accuse le coup. Et l'homme paye un peu les pots cassés. Parfois. Souvent ... Et notre listes de doléances ben c'est pasl' idéal au final, pas très productif surtout.

Du coup, le mieux, pour ne pas devenir une mégère aigrie et toute frippée (oui parce que faire la gueule et râler ça crée des rides) est d'établir une nouvelle liste, une liste de quailités, de talents, de choses positives, chouettes, sympas, wizz, pop, wahouuu j'ai envie de dire. Etonnement on se rendra vite compte que le chéri-chéri il est pas si mal en fait (et oui forcément si on l'a choisi à la base il y a une raison, voir même plusieurs peut être si on est maline) et qu'on ne voyait plus les choses correctement, aveuglée par notre psychorigidité et chiantitude (si ça existe)... mais qu'en nottoyant un peu nos lunettes on peut redécouvrir l'amoureux sous un jour tellement plus Graouu...

Et puis mine de rien en se la jouant plus légère, en lâchant prise on se rend compte que chéri-chéri est encore plus amoureux, plus serviable, plus attentionné et de là à ce qu'il se sente encore plus épanoui et productif donc promu au boulot il n'y a qu'un pas. Héhé pas folle la guêpe :-)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mamanathome 10414 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte