Magazine Culture

Les contes de Canterbury

Publié le 30 juin 2015 par Pralinerie @Pralinerie
Quand plusieurs pèlerins se rencontrent dans une auberge de Londres et s'aperçoivent qu'ils vont tous à Canterbury se recueillir sur la tombe de saint Thomas, ils décident de voyager ensemble. Plus sûr. Et surtout plus amusant ! Car nos pèlerins veulent passer du bon temps. Pas question de voyager en silence et en prière. Ils vont plutôt se raconter des histoires. Et rarement des histoires saintes. Il est plutôt question d'amour et de guerre. A la manière du Décaméron, chacun va prendre la parole, en prose ou en vers. Et toute la société du XIVe siècle se retrouve comme photographiée. Car ce pèlerinage rassemble chevalier, bourgeois, marchand, clerc, marin, meunier, médecin, curé... bref, tout ce que compte le monde, dont Chaucer lui-même ! Ce qui est plaisant ici, ce sont les échanges entre les personnages entre chaque conte. Ils ne sont pas uniquement des conteurs, ils sont aussi des auditeurs critiques. Les piques entre les uns et les autres ne manquent pas, que ce soit par conte interposé ou de façon directe. Il est des conteurs plus drôles que d'autres, il en est de plus poétiques ou de plus graveleux. Le lecteur passe de la fable à la mythologie, du prêche moral au conte de fées, du récit de chevalerie à la vie de saint... Là aussi, on touche à l'universel.  chevaliers moyen age C'est le genre de livre un peu épais qui se lit tout seul, un conte après l'autre. Si le discours final du prêtre semble un peu longuet, le reste se picore tout seul. Voilà un classique de Geoffrey Chaucer qui peut sans problème se glisser dans un sac de vacances ! 
Les contes de Canterbury
Les contes de Canterbury
Les contes de Canterbury

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pralinerie 1160 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine