Magazine Culture

Platinum Blonde

Publié le 30 juin 2015 par Hunterjones
Platinum Blonde Mark Holmes est né et grandit à Mansfield en Angleterre.
Sa mère, sa soeur et lui s'établissent à Toronto afin d'y rejoindre leur père. Celui-ci demande le divorce presqu'aussitôt.
Platinum Blonde Holmes, amer, s'investit alors complètement dans la musique et compose précisément All Fall Down sur le sujet. Il fait la rencontre du guitariste Torontois Sergio Galli et du batteur Chris Steffler.
À trois, ils fondent en 1982, Platinum Blonde.
C'est un an plus tard qu'ils changent ma vie de jeune adolescent. Auteurs d'un mini-album de 6 morceaux ayant étonnamment vendu, leur clip Doesn't Really Matter tourne en rotation très régulière sur la naissante station MTV et le groupe intéresse beaucoup. On exige plus de chansons pour un album complet en bonne et dû forme.
Platinum Blonde
Holmes compose trois nouveaux morceaux (Cast a Shadow, Standing in the Dark et Leaders in Dangers) Galli & Holmes se partagent la paternité d,Un autre (Sad Sad Rain) et un premier album est créé. On lance la chanson tître sur la marché et je suis convaincu. Ce band, je l'adore. J'aurai la cassette dans mon walkman jaune longtemps. L'ai encore.  Recherche toujours la version CD.
Platinum Blonde MuchMusic qui ouvre ses portes prend le relais et les vidéos de Doesn't Really Matter et Standing in the Dark jouent beaucoup. Un band local en plus. S'ajouteront trois autres singles, plus modestes ceux-là.
L'album suivant, lancé en 1985, invitera le guitariste de Rush, Alex Lifeson (un fan) sur deux morceaux. Crying Over You & Holy Water. Pour rendre la politesse, Rush leur refait un clin d'oeil en 1993 avec un morceau du même nom que le tître ce second album de Platinum Blonde. De toute façon, le concept s'y prête, plusieurs morceaux de la face B sont de sérieuses références à la science-fiction,
Platinum Blonde L'album est un très grand succès en Amérique. Le premier single, Crying Over You, une composition de Holmes, avait été offert à l'équipe de Madonna qui l'avait refusé. Tant mieux, la chanson sera le plus gros hit commercial du band à vie. Le second extrait est aussi assez magique dans mon souvenir d'ado. Le troisième les fait percer aux États-Unis. Le quatrième, Nadine et moi on se frenchera dessus quand on les verra en spectacle au colisée. Pour cet album, le musicien écossais Kenny MacLean devient baseman du band. Il compose aussi un morceau (Temple of the New Born) et en co-écrit un autre avec Holmes (Holy Water). Ce dernier lâche la base et se concentre sur le chant et les compositions.
Platinum Blonde
J'ai 13 ans, je m'achète une garde-robe qui copie celle des 4 gars sur la pochette. Je ne me jack toutefois pas les cheveux de la sorte, ni ne me les teint.
Ça pogne, surtout la chemise rose de Steffler et j'intéresse sérieusement les filles.
Les clips font durer la visibilité du band, du moins chez nous, jusqu'à tard en 1986.
Platinum Blonde On offre plus de place à Kenny MacLean et à la musique pop et soul sur l'album qui suit en 1987 et c'est plus ou moins une catastrophe.  Le second extrait montre que la signature Galli/Maclean est plutôt mauvaise. On y va avec une reprise des Ohio Players comme troisième extrait, reprise qui ne vaut en rien l'originale. Finalement, le dernier extrait est principalement pour une seule fan.  
Les platinum ne sont même plus blonds. La suite sera tout simplement mauvaise.
Alors que mon oreille savoure les airs de Tom Waits, les guitares de U2, de R.E.M.  et de The Church, les humeurs de The Cure, les blonds platines (bruns) m'offrent des cuivres aux claviers,
Platinum Blonde
Kenny MacLean, infatigable musicien, tire le bras de Mark Holmes pour une réunion du band pendant des années. Steffler avait quitté dès 1988. Holmes faisait le DJ et le proprio de salles de spectacle. Galli grattait de la guit ici et là. Les gars acceptent, mais Maclean décède trois heures après le premier spectacle d'une condition cardiaque déficiente.
Le band, avec l'ancien baseman d'Honeymoon Suite, commence une tournée de 19 villes au Canada demain.
Ils commencent ça...dans le 450...
Ce sera la seule date au Québec.
Platinum Blonde
Devinez où je serai demain soir?
Dans un parking du 450...
Ne serais-ce que pour voir si on y vendra la version CD de Standing in th Dark.
Et tenter de revivre un peu de 1983 à 1986.
Des années dorées...
...Blondes?
Platinum Blonde
J'ai encore la couette qui me tombe sur l'oeil comme Holmes sur la pochette d'Alien Shore.
Et maintenant le gris du cheveux teint pâle.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hunterjones 432 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines