Magazine Culture

Ilaria Graziano et Francesco Forni

Publié le 30 juin 2015 par Lordsofrock @LORDS_OF_ROCK

2692598950 Ilaria Graziano et Francesco ForniMa seule référence concernant des chanteurs italiens, c’est Paolo Conte. Alors lorsque « FIlibusteria » commence, c’est nouveau, exotique, enivrant ! Cette langue, à la base déjà très chantante, offre une nouvelle dimension au banjo. L’instrumental reste assez simple (guitare/banjo, parfois batterie), et c’est bien suffisant. Les deux voix se marient bien, et reflètent l’harmonie qui lie le duo. Le morceau « come », choisi comme titre promotionnel, n’est peut être pas la meilleure preuve de leur talent, mais le rythme est plus entrainant, le côté blues plus marqué, le morceau reste réussi ! Avec un morceau en anglais avec une simple guitare comme «  Is this the time », le duo retombe dans une folk un peu plus basique, mais loin d’être mauvaise.

Ilaria et Francesco créent un réel échange dans leurs morceaux. Petites ballades comme « Giardini di rose » et ses chuchotements ou encore « Hand in Hand », mélange de blues et jazz manouche avec « Il giro dell’oca », pur jazz sur « Dove Siamo », le groupe varie, et on ne se lasse pas . L’album se termine sur « Chiudi gli occhi » (ferme tes yeux en italien) une très belle berceuse avec une intro a cappella. On termine sur une note douce et délicate, et puis on va s’inscrire à des cours d’italiens, parce que cet album est la preuve de la sensualité de cette langue.

Un nouvel opus est prévu pour 2016 alors on reste alerte !



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lordsofrock 14194 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte