Magazine Entreprise

La Cité musicale de A à Z

Publié le 09 juillet 2015 par Franckbaty @Bouygues_C

Longtemps industrielle, l’île Seguin à Boulogne va devenir musicale ! Dès l’automne 2016, un nouvel espace culturel composé de plusieurs salles de spectacle verra le jour entre les deux rives de la Seine. Percez dès maintenant quelques-uns des mystères de la Cité musicale, élue meilleur projet du futur au dernier MIPIM.

A comme Acoustique

La Cité musicale sera composée d’une grande salle pouvant accueillir jusqu’à 6 000 personnes et d’un auditorium dédié à la musique classique et contemporaine. Dans cet auditorium, la musique ne sera pas amplifiée et le confort sonore doit être exemplaire. Les équipes de Bouygues Bâtiment Ile-de-France ont donc travaillé avec des acousticiens reconnus, les cabinets Lamoureux et Nagata Acoustics, afin d’isoler cette salle des bruits extérieurs, et de maximiser la qualité du son en utilisant des produits et matières spécifiques.

C comme Compétences

« La clef du projet, ce sont les compétences », indique Thibaut Vieillard, directeur du projet pour Bouygues Bâtiment Ile-de-France. « Nous avons recherché les meilleurs partenaires dans chaque domaine et travaillons en lien étroit avec les 15 personnes du cabinet d’architecture présentes sur le site en permanence ». 350 personnes travaillent actuellement sur le site, tous métiers confondus.

L comme Logistique

L’enjeu de la logistique est majeur sur ce chantier. En effet, le projet occupant toute la parcelle de la pointe de l’île Seguin, les stockages sur l’île sont limités. De plus, l’île n’est accessible que par un seul pont,  ce qui oblige à opérer une gestion très fine des livraisons, colisages et stockages associés. Les équipes ont donc mis en place une barge de 90 mètres de long afin de stocker en permanence les matériels nécessaires au chantier.

Cité musicale de l'île Seguin ©Laurent Blossier
N comme Nid

L’architecture de la Cité musicale a été dessinée par l’architecte japonais Shigeru Ban, lauréat du prestigieux prix Pritzker en 2014. Son originalité la plus visible ? Un nid en bois qui abritera l’auditorium. Autour du nid, tournera une grande voile ornée de plus de 1 000 m² de panneaux solaires photovoltaïques, qui suivra la course du soleil. Cette voile photovoltaïque sera réalisée par l’entreprise française Baudin Chateauneuf.

Z comme Zen

Au-delà des salles de spectacles, la Cité musicale propose un véritable aménagement paysager. Le toit de la grande salle se transformera en prairie qui accueillera les promeneurs. Au total, 7 410 m² de toiture seront végétalisés, ce qui permettra aux visiteurs de profiter pleinement du calme de l’île Seguin.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Franckbaty 17028 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte