Magazine Culture

Ses griffes et ses crocs de Mathieu Robin

Par Deedoux
Ses griffes et ses crocs-Mathieu RobinLire des auteurs vivants. Lire des auteurs dont on sait que le regard se posera sur l’avis. Et pourtant, tenter de faire comme si rien n’influençait. Pas évident mais pourtant possible.
Mathieu Robin, c’est en tout premier lieu, pour moi,  Pensée assise, un roman pour ado, touchant et vrai que j’avais lu avec un grand plaisir. Puis, c’est sa collaboration pour l’écriture du scénario avec Anna Novion et le long-métrage, Les grandes personnes. qui lui aussi m’avait fait un petit quelque chose en le regardant.
Mathieu Robin, c’est, disons le, une âme simple, quelqu’un d’abordable et qui vous consacrerait du temps si vous le demandiez, tout simplement.
C’est quelqu’un qui dit sans crier, qui réserve sans cacher. Lors de l’interview qu’il m’avait donné la chance de faire avec lui, il avait bien parlé d’un ou deux projets mais sans jamais avouer.
On aurait bien eu envie pourtant de savoir.
On a bien fait d’attendre. Son nouveau roman est un peu à l’image de ce qui peut se dire quand on discute avec lui. Posé mais refermant bien des secrets, dès la première page entamée, c’est l’effet « livre à dévorer ».
L’histoire commence et vous êtes entraînés au fond d’une vallée, dans une cabane en bois pour quelques jours loin de la ville. Une famille, des amis, des enfants et des adultes qui devront cohabiter ensemble le temps des vacances. Les heurts et les tracas débutent eux aussi.
Il règne sur ce coin loin de tout une ambiance très particulière, presque effrayante… Marcus, Mary et les autres le sentent… Mais comment faire pour fuir quand rien n’est sûr… A qui faire confiance ?
Peut-être un page turner, comme cité ailleurs et en adéquation avec le terme à la mode. Oui, peut-être.
C’est surtout un roman qui offre à ses lecteurs une vraie intrigue. Des personnages authentiques qui, d’emblée, ne laisseront que très peu d’ombre sur leurs physiques, leurs caractères.
Vous savez, c’est en lisant la description que l’auteur vous en fait que vous vous faites votre propre image- lui sera plutôt comme-ci ou elle comme-ça- et c’est dans des détails aussi subtils que ceux-là que vous savez que ça fonctionne.
Amatrice de films qui vous font dresser les cheveux sur la tête et ne faire à votre sang qu’un tour, je dois avouer que je me suis laissée « avoir » par cette ambiance propre aux films ou livres qui fichent la chair de poule.
Un peu d’adrénaline fait de ce livre un texte prenant mais…ne vous arrêtez pas à ce seul sentiment.
Ce roman est riche. Il ouvre des portes multiples et est honnête, il dévoile la vie comme elle est, en vrai.
Pas d’émotions camouflées, ici on a peur, on est mal à l’aise ou on ressent un vrai sentiment de solidarité mais on vit ce que l’auteur écrit. Pas de fards, on y comme on est dans notre existence, sans sécurité et sans protection.
Pas de temps mort, les chapitres sont courts et bien construits, seuls quelques petits détails peuvent paraître irréels ou peu possibles mais ne gâchent en rien le plaisir qu’on a en lisant ce texte prometteur qui oscille entre réalité et fantastique et jouera incontestablement avec votre imagination…

Ses griffes et ses crocs, Mathieu Robin, Actes Sud Junior, 2015



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Deedoux 2607 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines