Magazine Culture

“Murmures confidentiels”, une nouvelle de Sonia Dron

Par Monia Boubaker @OHasardDesMots

Parce que je lis de plus en plus de nouvelles au format numérique, j’ai décidé de créer une rubrique pour celles que j’aimerais vous faire découvrir. Les romans au format numérique auront leur place ici aussi bien entendu, mais comme je ne suis pas encore équipée d’une liseuse, ils sont pour moi très pénibles à lire sur l’ordinateur. Pourtant, de nombreux polars (car c’est le genre de littérature que je préfère) m’attirent beaucoup, et j’ai très envie de découvrir ces nouveaux auteurs !

En attendant, je me consacre donc à la lecture de textes courts, et j’aimerais inaugurer cette rubrique avec cette nouvelle un peu énigmatique, écrite par Sonia Dron :Murmures confidentiels“.

murmures confidentiels Sonia Dron

“Murmures confidentiels”, nouvelle écrite par Sonia Dron.

Sonia Dron a écrit cette nouvelle au départ pour un concours organisé par une bibliothèque. Le texte devait impérativement commencer par cette phrase : “Je ne suis rien. Rien qu’une silhouette claire, ce soir-là, à la terrasse d’un café“, tiré du prix Goncourt 78 du roman “Rue des boutiques obscures” de Patrick Modiano. Avec ce texte, elle nous plonge “au cœur des nuits parisiennes dans la peau d’un être torturé et faussement solitaire”.

En voici le petit résumé : Plongez dans la peau d’un transformiste quelque peu déroutant. Entre schizophrénie et jeu de rôle, il n’y a qu’un pas pour sombrer dans la folie…

Murmures confidentiels est un texte qui m’a beaucoup plu et que j’ai trouvé vraiment très bien écrit, car dès les premières lignes, le ton est donné et j’ai pu ressentir l’atmosphère, le climat un peu étrange où évolue le personnage principal.

Le titre est également très bien choisi car pendant la lecture j’ai vraiment eu l’impression que le personnage me chuchotait son histoire. Le langage et l’utilisation de la première personne dans ce récit, un très bon choix, contribue largement à ce ressenti.

Sonia Dron arrive à nous plonger dans ce monde si particulier de la nuit. On entre peu à peu dans la vie de ce personnage, et on ressent la différence, l’isolement, la tourmente aussi, qui se fait discrètement une place. J’ai beaucoup aimé l’atmosphère obscure et feutrée qui enveloppe cette lecture.

Un texte par lequel on se laisse happer, et que je ne peux que vous conseiller de découvrir.

Découvrez le blog de Sonia Dron : “Les chapitres de Sonia“ où vous pouvez retrouver ses autres nouvelles.

Son premier roman, “La douleur des sentiments” est disponible sur Amazon.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Monia Boubaker 1567 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines