Magazine Côté Femmes

Future vie

Publié le 13 juillet 2015 par Tatiana @Mme_Oui
un article bien différent. je ne pensais pas que ça allait arriver aussi rapidement. ce n'était pas dans nos projets pour 2015. j'ai donc dû revoir mes priorités et mes projets pour cette année. j'essaye d'être encore plus zen, ce qui n'est vraiment pas facile. 
de plus avec cette fin d'année douloureuse, j'ai eu quelques soucis de type féminin. j'avais arrêté ma contraception en novembre dernier car je n'avais plus de plaquettes, les dernières datent de ce mois. puis j'ai connu un long arrêt. elles sont revenues en janvier quand j'avais découvert cette grossesse qui se terminait. je pourrais vous parler de la façon dont nous avons été reçu aux urgences ! aucune émotion de la part des médecins, je sortais en pleurs (et en douillant car j'étais dans la période radiée de la sécu car plus étudiante, j'étais en passage pour passer dans le régime général) dans les rues froides. et du coup, j'ai oublié de reprendre ma contraception. "tant pis" me dis-je, "cela attendra le mois prochain. on ne peut pas retomber enceinte si vite." sauf qu'elles ne sont pas revenues... je pensais à un blocage de cette fausse couche pourtant je le vivais assez bien, j'avais oublié. après tout cela ne voulait que dire que la machine fonctionnait à merveille. mais en avril, je suis tombée malade et je devais faire une radio, là j'ai parlé de mes problèmes menstruels qui ne se pointaient plus. avant la radio, j'ai fait un bilan sanguin qui s'est avéré positif (malgré les nombreux tests négatifs). 

Future vie

la pomme a grandi depuis !


c'est l'amoureux qui a été voir mes résultats car je ne pouvais pas les consulter. puis de toute façon, j'étais sûre de ne pas être encore enceinte en si peu de temps sauf que... j'étais à plus d'un mois. le second avait donc tenu alors que j'utilisais à fond mes huiles essentielles, j'avais même bu de l'alcool et je n'avais aucun symptôme. je n'étais pas spécialement heureuse pour tout vous avouer. j'ai longtemps mal vécu cette seconde grossesse. j'ai vomi tous les matins pendant deux mois et demi avec des épisodes plus forts les week-ends. mes seins sont devenus douloureux et mes problèmes de peaux ne se sont pas améliorés, seuls mes ongles et cheveux sont devenus moins cassants. 
le plus compliqué était d'expliquer mes soucis menstruels aux médecins : dernière date des règles, c'est là que je déclamais mon discours sauf que les professionnels ont besoin de cette date pour estimer la grossesse. c'est donc à la première échographie qui m'a fait plus peur (ouais car même avec la prise de sang, j'étais persuadé que je n'étais pas enceinte) qu'autre chose, je n'ai pas été admirative en voyant cette petite chose dans mon ventre contrairement au médecin et à l'amoureux. je cachais mes émotions même si j'essayais de voir le cœur, les jambes,... en vrai on ne voit pas grand chose. l'amoureux m'a tout réexpliqué par la suite.
là c'est le début de toutes les démarches : bilan sanguin, déclaration de grossesse,... j'ai donc appris que je n'étais pas immunisé contre la toxoplasmose (alors que j'ai vécu avec plein de chats mais il faut en plus jouer dans les crottes). je dois donc me faire piquer tous les mois (la grande joie). le point positif est que je redoute de moins en moins ces moments de perçage de peau. on a aussi galéré pour la caf qui a perdu nos papiers. il faut aussi être en accord avec son corps et aussi adoré le (la) gynécologue que nous voyons tous les mois. 
ma chance (ou pas) est que mon ventre se voit à peine. je suis la fille qui a un peu grossi. je ne peux donc pas dépasser tout le monde à la caisse. c'est maintenant que je vis mieux cette grossesse. je me fais des listes dans la tête, sur le net,... j'aime voir l'amoureux prendre en main ce que je fais mal = l'administratif qui est vraiment chiant. je dors sur un merveilleux coussin de grossesse trouvé chez hema.
donc en décembre, nous serons parents. c'est un peu bizarre de se dire qu'au prochain noël nous serons quatre, la famille s'agrandit et ça je ne réalise pas encore. j'avais dit l'été dernier : "attends de devenir arrière grand-père" sans savoir que cela arriverait un an après. tout ça n'était pas prévu. prends soin du premier.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tatiana 1323 partages Voir son profil
Voir son blog