Magazine Culture

Westwood: 60 stars pour sauver l’Arctique

Publié le 13 juillet 2015 par Jsbg @JSBGblog

WTFSG-vivienne-westwood-greenpeace-save-arctic-campaign

Pile 200 ans après la bataille de Waterloo, c’est dans la station du Tube Londonien du même nom que la créatrice Vivienne Westwood a pris les armes en ce lundi 13 juillet 2015. Non pas pour anéantir les délires expansionnistes d’un petit français ulcéreux (pas Sarko, l’autre), mais dans le dessein de sauver l’Arctique.

Outre le réchauffement climatique dont nous sommes tous responsables, un autre danger menace l’Océan glacial: les compagnies pétrolières avec Shell en tête d’affiche. D’après Greenpeace qu’on croit volontiers, « Shell est une des principales compagnies pétrolières à s’entêter à vouloir effectuer des forages pétroliers dans l’Arctique, au risque de détruire un écosystème unique ». Et malheureusement, en ce début d’année, l’administration américaine a donné son feu vert aux forages de Shell en Mer des Tchouktches, au large de l’Alaska, sachant pertinemment que lors de ce genre d’opérations les accidents sont plus que fréquents, ils sont inévitables. Eh ouais, selon Nadine Berthel, spécialiste de l’Arctique chez Greenpeace, « si Shell devait trouver et extraire du pétrole en Mer des Tchouktches, le gouvernement des Etats-Unis considère lui-même que le risque d’un ou de plusieurs accidents graves serait de 75 % durant la période d’extraction prévue de 51 ans! ».

Le sujet est alarmant et on en comprend que mieux le courroux de Dame Westwood. Pour l’exprimer, la vénérable punk a préféré user de son talent et de ses relations plutôt que de s’enchaîner à un iceberg, c’est plus sage à son âge.

Pour ce faire, l’enfant terrible de la mode a commencé par créer un t-shirt: un coton « 100% organic », deux coupes à choix et un gros logo représentant une terre en forme de cœur piquée d’un drapeau en plein pôle nord et estampillée du slogan « Save the Arctic ».

Cela étant fait, la styliste britannique a contacté quelques unes de ses connaissances pour poser devant l’objectif d’Andy Gotts et en faire une expo dans le métro, station Waterloo.

11695768_10152587840479229_5770442613464270212_n

Dans le trombinoscope qui accompagne les passagers de l’underground le long des escalators, on reconnaît une soixantaine de célébrités dont Dame Judi Dench, Sir Ian McKellen, Sharon & Ozzy Osborne, George Clooney, Kylie Minogue, Pamela Anderson (sans pantalon), Hugh Grant ou encore Tom « Locki » Hiddleston pour ne citer qu’eux.

Le casting complet en cliquant: ici.

En espérant que ces vêtements n’ont pas été fabriqués au Bangladesh et acheminés par cargo jusqu’au UK, ce qui serait quand même un comble, vous pourrez en faire l’acquisition pour la modique somme de 55£ l’unité… et presque autant de frais de port.

Si ressembler à Maisie Williams, elle aussi modèle pour Westwood, ne suffit pas à vous décider, sachez que les bénéfices des ventes seront entièrement reversés à Greenpeace, voilà pour le concret.

Le design du tish « un peu bof » vous rebute et/ou vous êtes un peu coince-coince niveau finances mais avez beaucoup de sympathie pour les ours polaires? Vous pouvez toujours rejoindre les 7 millions de personnes ayant déjà signé la pétition de Greenpeace #SaveTheArctic. Allez-y, c’est gratuit!

–  Leïla Rölli 

***

Exposition visible jusqu’au 26 juillet 2015, station Waterloo, Londres

Cliquer pour visualiser le diaporama.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jsbg 207835 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines