Magazine Cinéma

Quand Omar Sharif était accusé d’être trop proche des juifs et d’Israël

Par Mickabenda @judaicine
funny-girl-41

Nous apprenions cette semaine la mort de l’acteur mythique de Docteur Jivago et de lawrence d’arabie. L’occasion de revenir sur le rocambolesque épisode du tournage de Funny Girl, le film musical américain de William Wyler sorti en 1968, et dont l’intrigue est directement inspirée de la biographie de Fanny Brice, star comique de cinéma et de Broadway, ainsi que sa relation houleuse avec l’entrepreneur et joueur Nicky Arnstein.

Dans le film, Omar Sharif est le compère de Barbra Streisand, jouant un personnage juif.

Au moment du tournage se déroule la guerre des Six Jours. La politique s’invite sur le plateau. L’origine libanaise et la nationalité égyptienne de l’acteur jouent contre lui. Certains dans le studio hollywoodien voudraient lui faire quitter le rôle. Le réalisateur William Wyler et Barbra Streisand s’y opposent.

Barbra Streisand monte au créneau et déclare à la presse

nous gens de théâtre, nous ne nous envisageons pas en terme de race ou de croyances, nous avons notre propre petit monde, nos propres standards de jugement; et c’est le talent ! D’une certaine manière, tout le reste est tellement ridicule, tellement déplaisant, tellement plein de haine

Omar Sharif restera dans le film avec le succès que l’on connait.

Mais en plein dans le traumatisme de la guerre des Six Jours, la presse égyptienne le lamine. L’Égypte décidera de le déchoir de sa nationalité. (et il ne fera son retour au Caire qu’en 1977). Le film fut interdit dans le monde musulman.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mickabenda 17549 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines