Magazine Musique

Arno - Le European Cowboy : à savourer sans compter

Publié le 16 février 2010 par Sof76

Arno - Le European Cowboy : à savourer sans compterArno - Le European Cowboy : à savourer sans compter

Toujours une sensation étrange que d'écouter Arno... Coincé dans un rôle entre Brel et Gainsbourg, difficile de cerner où s'arrête la mise en scène de son propre personnage.
Tracklist :
Fantastique / In my bed / European Cowboy / Mercy / Je suis sous / Birthday / High and dry / Sitting in a car / J'ai un problème / Tatouages du passé / Cry like a man / Oh la la la
La voix n'est certes pas la plus mélodieuse qu'on ait entendue. Eraillée par la clope, abimée par l'alcool, elle se fait pourtant attachante. L'émotion passe. D'accord, par moments, on ne se rend pas vraiment compte s'il chante en français ou en anglais. Et pourtant ça fonctionne ! C'est là la grande force de cet artiste hors norme. Il n'est pas qu'un chanteur parmi d'autres, c'est véritablement un interprète, un artiste incarnant chacun de ses textes. Dans ce registre, Tatouages du passé est une petite pétite qui vous embarque dès les premiers accords. Un vrai bijou d'émotion.
Plus rock, plus métallique, Cry Like a Man accroche. Un morceau rugueux, rapeux (ça existe comme mot ça ?) qui vous transperce littéralement. Dans la même veine, High and dry vous pénètre pour ne plus vous lâcher. Compliqué de décrire ce sentiment... Comme si la musique vous arrachait une part de vous même et vous la recrachait violemment, mais sans douleur. Au contraire. On en redemande tellement c'est bon !
Non, décidément, Arno ne s'explique pas. Il est indescriptible. Il s'écoute...



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sof76 30 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine