Magazine Culture

Tintin, les arts et les civilisations vus par les héros d'Hergé

Par Mpbernet

ob_2a2191_m4223h

Comme chaque été, paraît un hors série consacré à Tintin, et moi, bonne pomme, je l'achète !

Cette fois-ci, c'est GEO qui s'y colle ... Rien de réellement nouveau pour moi, tintinophile impénitente. Tout a déjà été dit par les spécialistes comme Benoît Peeters ou Philippe Goddin.

Qu'ai-je appris ?

Entre autres qu'Hergé s'est lancé dans la peinture avant de devenir un collectionneur passionné d'art abstrait. Pendant un an, il avait même pris des cours avec Louis Van Lint, l'un des chefs de file de l'art abstrait en Belgique. Mais celui-ci lui a fait comprendre qu'il était venu à bout de sa peinture ... Cela m'a fait penser à Le Corbusier, qui lui aussi se voyait en peintre ...

Autre piste intéressante : comment se présente la "vraie" carte de la Syldavie. GEO est une revue experte en la matière ...

Des pistes aussi, pour imaginer la fin du dernier album esquissé seulement sur 42 pages au lieu de 64, Tintin et l'Alph'Art. Une plongée dans le milieu des galeries que Hergé connaissait si bien. Dommage que l'ouvrage soit resté inachevé après les deux précédents albums qui ne sont pas à proprement parler des réussites.

Des utilisations politiques non prévues par l'auteur aussi comme l'album Titin au Tibet ... Une forme de prémonition politique bien étrangère à l'esprit de l'auteur.

En fait, Tintin demeure intemporel et souvent prophétique. Poétique aussi, le symbole pour moi de mon enfance. Donc, irremplaçable !

Tintin, les arts et civilisations vus par les héros d'Hergé, hors série publié par GEO, 8,90€


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mpbernet 50874 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte