Magazine Concerts & Festivals

Finger Lick à Bruxelles les Bains ( Let it Beach) - Bruxelles- le 24 juillet 2015

Publié le 24 juillet 2015 par Concerts-Review

Finger Lick à Bruxelles les Bains ( Let it Beach) - Bruxelles- le 24 juillet 2015

Une promesse:

Finger Lick is going to rock your hats off at this summer's hottest gig in town!!

T'avais pas de chapeau, ni de costume de bain.

Ce soir, pas de bikini, la plage est quasi déserte, l'orage est annoncé, mais sous le chapiteau de Let it Beach, un rassemblement de tout ce que Bruxelles compte comme rockers.

Finger Lick

Quatre indigènes ayant décidé, il y a deux ans, de faire un bout de chemin ensemble , des saliveurs de première ayant tous un passé musical: Dave Porzio ( alias Dash) - voix et guitare et un trio associé à Matthieu Thonon: guitare électrique : Nicolas Othmezouri, basse : Benoît Vrelust et batterie : Alexandre Rodembourg.

Yves 'Raxola' Kengen te signale que Benny Lust/ Benoît Vrelust s'est impliqué dans son projet, certains l'ont vu avec Fred et les Garçons, ajoutons à propos d'Alex Rodembourg qu' on l'a croisé au sein de Glü, il y a peu.

Genre?

Stoner/grunge à fortes senteurs nineties.

Un EP est prévu pour début 2016, mais sont comme Zorro, pas pressés!

Finger Lick a pris connaissance des prévisions météo et débute par 'Storm', une comptine rageuse sentant bon les Queens of the Stone Age.

Tu dis, Grégoire... sont pas mous!

Ouais, pas le style des ouvriers communaux, ils se donnent à fond.

Même scénario pour 'Bad luck', des vocaux agressifs, une basse lourde, un drumming énergique et des riffs opiniâtres.

Style boxeur qui cherche le KO.

' Evil', tu aimes Soundgarden, Pearl Jam, Alice in Chains, tu vas adorer.

Quoi, madame, ils vous font penser à Iron Butterfly, oui, d'accord, effectivement, ça ne ressemble pas à du Mireille Mathieu.

Benny incite le bon peuple à une participation active avant de venir effrayer une jolie photographe en collant son faciès angélique à deux cm de l'objectif, derrière, ses copains arrosent sévère.

Pour les analphabètes: Finger Lick = doigt léché.

Merci, Dash, on confondra plus avec Sticky Fingers, la langue rouge vif, tu vois!

Voici 'Three Finger Lick', le morceau ayant donné son nom au groupe et puisque vous aimez quand ça pète, on enchaîne sur ' Fire me up', audible sur Soundcloud.

Pas d'accalmie prévue au programme, ' Scream and run', les panzers sont de sortie, rien ne sert de courir, de toute façon, tu vas te faire broyer.

...I remember when you came into my life, j'essayais de relever la tête...et la fin de l'histoire?

Va voir le film 'Bad Karma', la bande son, sournoise, restera collée au fond de ton cortex pendant des jours.

Pas étonnant qu'avec toutes les boutiques exotiques sur le quai on croise des sales bêtes, 'Snake Attack'.

En 1976 déjà, l'ex Spirit/ Jo Jo Gunne, Jay Ferguson nous avait prévenus, 'Snakes on the run', godv. la pharmacie est fermée!

Légèrement plus apaisé 'Imperfect' précède ' Control Freak' dont on nous recommande le clip capable de changer une vie.

Un petit côté catchy à la Triggefinger devrait permettre à cette plage de jouir de some airplay sur les ondes les moins débiles.

Trois minutes de tendresse, ' Crazy night' avant 'Psycho' à apprécier après une soirée arrosée.

Pour Dutronc ' Cactus' , puis un message publicitaire vantant les qualités du single et deux dernières salves, ' Sludge' et 'Bully' qui voit trois ou quatre groupies, nées sous le signe de taureau, s'ébattre face à la scène.

Soixante minutes de set sans temps mort.

Ténacité et efficacité riment, ajoute Maurice Carême.

Sur ce, avec Yves Kengen, on va s'en jeter une en évoquant des souvenirs d'anciens combattants!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Concerts-Review 34816 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte