Magazine Santé

CIRCONCISION: Interfère-t-elle dans la sexualité et la continence? – Fiche technique

Publié le 27 juillet 2015 par Santelog @santelog

CIRCONCISION: Interfère-t-elle dans la sexualité et la continence? – Fiche techniqueLe prépuce est une structure complexe du sexe masculin comme du sexe féminin, qui possède de multiples fonctions anatomiques et physiologiques. Ces fonctions sont-elles préservées en cas de circoncision ou ablation du prépuce et, dans certains cas, de  » perte  » de tout ou partie du frein? Zoom sur les données multiples de la littérature scientifique.

Fonction anatomique et physiologique du prépuce :

Le prépuce est une structure du sexe masculin comme du sexe féminin, et, chez la femme, il se trouve situé comme capuchon du clitoris. C’est un tissu spécialisé composé de peau, de muqueuse, de nerfs, de vaisseaux sanguins et de fibres musculaires. Après qu’il se soit séparé du gland, généralement vers la puberté, le décalottage est possible (1). Le prépuce recouvre normalement le gland et se rétracte naturellement lors de l’érection (2). Le frein du pénis relie le gland au prépuce.

Le prépuce, un organe sensoriel :

Le prépuce du nouveau-né masculin est considérablement innervé (3). Chez l’homme adulte, il est encore plus innervé et est décrit par la littérature comme une zone érogène spécifique avec des nerfs disposés près de la surface, dans les couches épineuses de l’épiderme (4). Il comprend (5) une concentration de terminaisons nerveuses dans un anneau de tissu strié juste à l’intérieur de la pointe du prépuce. Ces terminaisons nerveuses sont particulièrement sensibles au toucher léger (6). En 2007, une étude (7), dont l’objet était de mesurer la différence de sensibilité entre pénis circoncis et pénis intact a montré que les zones les plus sensibles du pénis sont situées sur le prépuce.

Conséquences de la circoncision :

La circoncision consiste en l’ablation du prépuce avec, pour certains hommes, une des complications possibles de l’intervention, soit la perte partielle ou totale du frein.

·   La plupart des hommes rapportent que le frein est un tissu hautement (8) érogène

·   Le prépuce protège l’environnement stérile des voies urinaires durant l’enfance et maintient l’humidité de la muqueuse du gland tout au long de la vie (9).

·   Le prépuce possède aussi des fonctions immunologiques qui aident à protéger le corps des agents pathogènes (10). L’humidité sous préputiale lubrifie et protège la muqueuse du gland, zone érogène très sensible. La vascularisation permet aux phagocytes de combattre les infections. L’épiderme du prépuce contient des cellules de Langerhans qui sécrètent des cytokines, molécules qui régulent la réponse immunitaire.

·   Une étude de 2007 (11) signale ainsi que les cellules de Langerhans produisent de la langérine, une substance qui constitue une barrière contre l’infection au VIH.

La circoncision n’est pas sans conséquences sur la continence :

La posthectomie ou circoncision n’est pas sans risque! Tout d’abord le risque hémorragique (saignement abondant ou hématome du gland nécessitant une transfusion et des soins hospitaliers dans certains cas) n’est pas négligeable et non anodin chez le jeune enfant. L’acte peut entrainer une sténose du méat urétral dans 3% des cas, une sténose urétrale cicatricielle, une fistule urétrale, une nécrose et une amputation du gland, une dénudation du pénis, un pseudo-elephantiasis du pénis, des infections etc…. En conséquence, ces complications peuvent souvent occasionner une incontinence urinaire.

La circoncision n’est pas sans conséquences sur la sexualité :

Le prépuce est un tissu érogène nécessaire pour une fonction sexuelle normale.

Au cours de la vie adulte,

·   l’action de glissement du prépuce facilite la pénétration et réduit les frictions et frottements durant le coït (12).

·   Le mouvement et l’étirement du prépuce durant le coït stimulent les terminaisons nerveuses de celui-ci, procurant des sensations érogènes menant à l’éjaculation (13).

·   La présence du prépuce tend à protéger la couronne du gland des stimulations directes, aide à prévenir l’éjaculation précoce (14),

·   il contribue ainsi à la satisfaction du partenaire sexuel féminin (15). Enfin, de par sa situation anatomique, il stimule à la fois l’homme et la femme lors de l’acte sexuel.

CIRCONCISION: Interfère-t-elle dans la sexualité et la continence? – Fiche technique

Auteur: Dr Lamia Fourni Consultation d’urodynamique Unité de Gériatrie Aiguë Hôpital Antoine-Béclère, Clamart (AP-HP)

Pour en savoir plus sur l’Incontinence

Biblio

1.   Cold CJ, Taylor JR. The prepuce. BJU Int 1999;83 Suppl. 1:34–44

2.   Lakshmanan S., Prakash S. Human prepuce: some aspects of structure and function. Indian J Surg 1980; 44:134–7

3.   Winkelmann RK. The cutaneous innervation of human newborn prepuce

4.   Winkelmann RK. The erogenous zones: their nerve supply and significance. Mayo Clin Proc 1959; 34(2):39–47

5.   Taylor JR, Lockwood AP, Taylor AJ. The prepuce: specialized mucosa of the penis and its loss to circumcision. Br J Urol 1996;77:291-5

6.   Falliers CJ. Circumcision (letter). JAMA 1970;214(12):2194

7.   Sorrells ML, Snyder JL, Reiss MD, et al. Fine-touch pressure thresholds in the adult penis. BJU Int 2007;99:864–9

8.   Warren J, Bigelow J. The case against circumcision. Br J Sex Med 1994;21:6–8

9.   Parkash S, Raghuram R, Venkatesan, et al. Sub-preputial wetness – Its nature. Ann Nat Med Sci (India) 1982;18(3):109–12

10.   Fleiss P, Hodges F, Van Howe RS. Immunological functions of the human prepuce. Sex Trans Inf 1998;74(5):364–7

11.   De Witte L, Nabatov A, Pion M, et al. Langerin is a natural barrier to HIV-1 transmission by Langerhans cells. Nat Med 2007;13:367–371

12.   Jefferson G. The peripenic muscle; some observations on the anatomy of phimosis. Surg Gynecol Obstet (Chicago) 1916;23(2):177–81

13.   Taylor JR. Fine touch pressure thresholds in the adult penis (letter). BJU Int 2007;100(1):218

14.   Zwang G. Functional and erotic consequences of sexual mutilations. In: Denniston GC and Milos MF, eds. Sexual Mutilations: A Human Tragedy New York and London: Plenum Press, 1997

15.   O’Hara K, O’Hara J. The effect of male circumcision on the sexual enjoyment of the female partner. BJU Int 1999;83 Suppl 1:79–84


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 70291 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine