Magazine Cinéma

[CRITIQUE] Sharknado 3: Oh Hell no !

Par Elodie11 @EloFreddy

146611

Réalisé par: Anthony C. Ferrante

Avec: Ian Ziering, David Hasselhoff, Tara Reid…

Durée: 1h28

Genre: Comédie/Action

Date de sortie: 23 Juillet 2015

Speech

Lorsque Fin et April se rendent en Floride pour leurs vacances d’été, des vents violents et de fortes pluies s’abattent sur l’ État, qui est ravagé par un Sharknado. Le Sharknado se dirige ensuite sur Washington D.C. et des requins commencent à tomber du ciel. Fin et April doivent arrêter le Sharknado pour la troisième fois.

Sharknado_hero_ian_car

Critique

Forte de sa popularité croissante et bien installée, la série Sharknado n’a plus qu’une seule préoccupation: faire encore plus gros dans l’absurde. Et ce de côté, aucun sushis à se faire, ce nouvel opus fait pleuvoir son lot de débilités grossières mais entièrement assumées. Un déluge de clichés, gags et tronçonnage de requins ( mini tronçonneuse en or s’il vous plait) qui consacre cette série Z comme un bijou de What the fuck aussi jouissif que désolant.

On adore détester ce nanar de mauvais goût qui se paye même le luxe de parodier certains films (Armageddon, Star wars, Top Gun…) avec plus ou moins de réussite. Côté guests,  les fans apprécieront de voir le personnage de la série Malcolm…enfin ce qu’il en restera. La France quant à elle sera représentée par un Bruno Salomone furtif pris dans la toile du bon cliché français. Enfin david Hasselhoff s’éclate loin de son short rouge et troquera sa bonne vieille K-2000 pour s’envoyer dans l’espace.

SHARKNADO 3: OH HELL NO! -- Pictured:  (l-r) Ryan Newman as Claudia Shepard, Jack Griffo as Billy -- (Photo by: Raymond Liu/Syfy)

On regrettera cependant le manque de travail au niveau du scénario et les punchlines bien peu marquantes. En se voulant plus absurde, Sharknado 3 oublie la qualité nous livrant un opus un peu plus fade que son prédécesseur. Allant parfois trop loin (scène de la naissance du shark bébé) la série se perd à son propre jeu, nous livrant des scènes souvent bien hallucinogènes. Bon allez j’avoue avoir aimé cette Shark Wars où des requins viennent dans l’espace se faire découper par une tronçonneuse laser. Non non vous avez bien lu !

A noter le cliffhanger concernant Tara Reid où les américains seront inviter à voter pour le destin de son personnage…extrême jusqu’au bout pour une réponse dans le 4ème volet.

Un nouvel opus toujours plus mordant qui oblique définitivement vers la série Z de mauvais goût. Un délice cependant pour nos cerveaux en veille qui trouveront dans ce volet leur lot de réjouissances indigestes. Dommage que ce plaisir coupable ne se dote pas de meilleurs effets spéciaux ou d’un scénario un peu plus travaillé. Préparez votre tronçonneuse et scrutez le ciel, les requins débarquent !

Votre dévoué Freddy

Note:

note 3,5


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Elodie11 4826 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines