Magazine Culture

Festival R4 à Revelles 2015, j’y étais !

Publié le 26 juillet 2015 par Nomdezeus80 @nom_de_zeus

Il y a 3 semaines, je découvrais le Festival R4 de Revelles sous un beau soleil et en bonne compagnie.
Labellisé « éco-événement », le festival R4 réussit le pari audacieux de mêler ruralité, développement durable, prévention santé et musique rock au coeur des champs de céréales picards.
Revelles, petite bourgade de 500 âmes à 15 km d’Amiens, accueillait le festival R4 pour la 17ème année. Cette édition se tenait pour la première fois sur 2 jours et présentait un programme alléchant :

– 14 groupes de rock locaux et une tête d’affiche de renommée nationale : Mademoiselle K,
– 2 scènes dont une avec retransmission sur écran géant (wouahou Revelles !)
– un village associatif pour échanger, s’informer (Green Peace, Sida Info Service, International Campaings…) ou simplement se détendre (CircOnflexe, école de cirque d’Amiens…),
– une zone dédiée aux festivaliers campeurs
avec toilettes sèches, s’il vous plait !
– des éco-jetons pour acheter sa pitance que l’on soit viandard ou végétarien,
– le tout arrosé d’une bonne bière du Pas-de-Calais, le pied !

Ce qui m’a tout de suite frappé c’est l’ambiance familiale et bonne enfant qui y régnait. Un moment de bien-être satisfaisant le corps et l’esprit ! Bravo aux organisateurs pour ce festival rock de grande qualité et à l’entrée gratuite (il fallait le souligner).

Mais alors quels groupes m’ont tapé dans l’oeil ce soir là ?

TAMAN SHUD
Très inspiré de la scène stoner, le quatuor délivre un rock puissant et rageur. Sur scène, le groupe amiénois évolue avec aisance et offre un show très pro. Pour l’instant, seul un EP existe, pour vous faire une idée c’est par ici :

MANKIND THEORY
Originaire de Beauvais, Mankind Theory possède une chouette énergie live. Les mélodies sont accrocheuses et les riffs bagarreurs. Un seul regret : la voix qui manque un peu de force à mon goût.

RED MONEY
Duo guitare / batterie, homme / femme, rouge et noir, Red Money est le groupe qui m’a le plus emballé ce soir là. Non sans rappeler le minimalisme sauvage de The Kills et la voix de velours d’Alison Mosshart, Red Money a su créer l’effervescence à Revelles, le public ondulait, amoureux fou de cette énergie sexy :
https://www.youtube.com/watch?v=kXAs8c6u5VE

MADEMOISELLE K
Pour être tout à fait honnête, je ne suis pas spécialement fan de Mademoiselle K. Pourtant, il émane de cette grande brindille à la crinière punk une personnalité magnétique et une formidable énergie live. Contre toute attente son dernier album en anglais « Hungry Dirty Baby » m’a totalement séduite ! Serait-ce l’accentuation de l’anglais qui convient mieux au timbre de voix de Mademoiselle K ? Pour moi c’est une réussite !

Crédit photo  : Jérôme Halâtre http://www.jeromehalatre.fr/



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nomdezeus80 979 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines