Magazine Bébé

Le coup de mou

Par Mamanaubalcon @lesloe

Hospitalisation de Mouette + déménagement + canicule + la SARLBalcon à gérer + la fatigue = un coup de mou. Punaise ça ne m’étais jamais arrivé même quand Mouette était nourrisson.

http://lesideesdelaurea.com/wp-content/uploads/2014/06/Misscalimero132688809360_gros.jpg

Mais ce matin là je me suis levée après une nuit fortement hachée (à chier) et je me suis sentie comme pesant une tonne. Au bureau ça s’est calmé avec un café bien costaud. Mais quand je suis sortie à midi avec Chéri, la chaleur tout ça. Bref, au soleil depuis une minute ouh la la c’était pas le fun d’un coup.

C’est comme ça que je me suis allongée à l’ombre sur le trottoir avec les jambes en l’air, la jupe relevée malgré moi (oui en culotte du coup). Pour me sentir mieux. C’est vite passer et j’ai cru que je pourrais accompagner Chéri pour acheter les salades.

Mais à peine dans la voiture rebelote. Chéri m’a rapatrié au bureau. Je voyais tout gris en 2D et j’avais peine à tenir debout. Je faisais genre « hahaha que c’est poilant de se sentir mal ! » pour ne pas trop inquiéter Chéri (qui n’y croyait pas du tout de toute façon). J’ai eu un grand besoin de récupération ensuite étendue sur le canapé au frais.

Un contrôle rapide chez le doc pour s’assurer que tout allait bien et voilà. Le coup de mou était un malaise vagal. C’était vraiment une sensation bizarre. Comme quoi à force de tirer sur la corde bla bla bla…

VIVEMENT LES VACANCES quoi ! (en attendant je vais me faire une cure de vitamine).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mamanaubalcon 4403 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog