Magazine High tech

2 London n back

Publié le 27 juillet 2015 par Pierre Martin @cyborgjeff

London - Picadilly Circus

Voilà que cette année, nous fêtons nos 15 années ensemble madame et moi ! Ce n’est pas rien. Pour marquer le coup, nous avions rêver partir découvrir Lisbone… ou Londres. Londres, nous avions souvent parlé. Il faut dire que j’avais déjà eu l’occasion d’en faire la visite en 1999 avec Seb, Sophie et Stephane quand nous étions étudiants et j’en avais gardé un très bon souvenir.

Sur les traces de Harry Potter - Deltour
Nous avions donc trouvé une offre pour un voyage organisé à Londres autour du thème « Harry Potter » qui nous inspirait tous les deux, puisque que depuis de longues années, nous aimons régulièrement nous replonger dans l’univers du petit sorcier anglais, comme vous avez déjà pu le lire de nombreuses fois sur ce blog.

Je nous avais préparé un petit « roadbook » comme toujours, tentant de nous faire découvrir Londres de manière un peu différente que le classique London Bridge et Puckingam palace, mais assez rapidement, au fur et à mesure que j’approfondissais celui-ci, je savais qu’il faudrait faire des choix parmi toutes les choses à voir !

En route donc pour ce premier City Trip sans les enfants. Pas si facile de partir sans penser à eux. Nous voilà donc à 3h du matin à embarquer dans notre car Del Tour.

L’arrivée à Londres était prévue pour 11h heure locale, car bien entendu, les anglais ne font rien comme les autres, il y a une heure de décalage. Le trajet fut long. Les voyages en car implique évidemment d’aller chercher d’autres vacanciers à Namur, Charleroi, Mons et Nivelle, ce qui allonge la route et nous avons connu un retard important à Calais où tous les bateaux avaient beaucoup de retard. Quoi qu’il en soit, avoir ressorti du fond du tiroir l’iPod Nano était une bonne idée et nous a bien aidé à somnoler durant le trajet, malgré les trous dans nos autoroutes belges.

La traversée en bateau était bien plus confortable que les souvenirs que j’avais de celle faites en 99 à Ostende. Par contre nous avions peut-être fait l’erreur de ne pas commander de devises étrangère. En effet, je me suis rappelé un peu tard qu’à Londres, il faut des Livres Sterling et non des euro. Je pensais donc envisager le change sur place, voir sur le bateau puisque cela semblait possible, mais je n’avais aucune idée des taux appliqués dans les différents endroit. A 1,66eur la livre, il est certain que le change n’était pas des plus intéressant ! D’autant que la vie est bien plus cher sur place !

Une fois sur les côtes anglaise, notre guide nous a régulièrement parlé de toutes ses petites choses typiques du paysage, de l’histoire d’Angleterre et de son architecture. De quoi patienter de manière agréable. Bien sur un petit film Harry Potter projeté dans le car aurait été un bonus bien appréciable, mais pas au détriment de toutes ces petites histoires. J’aurais même été positifs à approfondir certains sujets, bref à 13h nous arrivions donc à Londres.

Nous avions jusque 21h pour une visite libre de la ville. Premier objectif acheté un ticket One Day de métro, histoire de pouvoir se rendre à un maximum d’endroit. Le prix de ce ticket est plutôt intéressant, 10 Livres, surtout lorsque l’on est sur place qu’une seule journée.

Notre balade à Londres

La première destination fut finalement le magasin Harrods. Ce n’était pas vraiment ma destination de choix, impliquant dès lors de modifier mon roadbook, mais j’avais tant parlé à madame de ce magasin où l’on trouve tout, tel un musée que depuis longtemps elle avait envie de voir de quoi il en retourne. Première expérience dans le métro donc, direction Knightbridge… Bon, ce n’est pas bien difficile le métro à Londres dirait-on !

Hello Kitty - Londres - Harrods
Harrods - L'ours Paddington
Harrods en Lego

Au fond, rien de si extraordinaire. Je m’attendais à voir un rayon rempli de Mario, il n’en est rien. Certes l’étage « Jouets » est agréable. On y trouve l’ensemble des boites LEGO en série limitée par exemple. Nous passions donc à la suite de notre visite.

Je vous l’avais déjà expliqué. J’avais clairement en tête de nous emmener à Primrose Hill, y voir la maison de Paddington et se promener dans le parc. Mais avec les deux heures de retard prise à Calais. Cette destination plus au nord de Londres, impliquant des trajets en métro plus long me semblait compromise. Nous switchions donc sur le plan B, balade dans Hyde Park jusqu’à Kensington Garden.

Londres est remplie de nombreux parcs. Hyde Park est largement fréquenté, mais n’offre pas vraiment de vue mémorable. Il faut bien admettre que sans nos trois loulous, l’envie de faire des photos est bien moins importante. Le long du Serpentine, nous avons rencontré quelques écureuils peu farouche jusqu’à nous conduire non pas à Kensington Palace mais au jardin d’Italie, non loin de Lancaster Gate.

Petit copain de Hyde Park
Jardin d'Italie - Hyde Park
Hyde Park
Hyde Park

De là nous pouvions prendre le métro pour nous rendre à Notting Hill, à la recherche d’une maison à porte bleu. Mais peu-etre manquais-je d’information pour visiter les choses intéressantes de ce quartier de Londres. Au bout de quelques maisons colorées, nous reprenions le métro en direction de ….

Un peu de couleur à Notting Hill
Arrivé à Notting Hill

Londres - Musée d'Histoires Naturelles
Et si on allait au Musée d’histoire naturelle ? Il est gratuit et parait-il vaut-il le détour. Ma fois, c’est jouable de Notting Hill Gate… Cela implique quelques changements et un peu de piment dans le Métro qui vers cette destination est en mode « Weekend ». Rien que le bâtiment vaut le coup d’oeil ! A l’intérieur, il y a de quoi y passé la journée et nous y resterons un bon moment sans pour autant avoir vu tout ce qu’il y avait à y voir… Puisqu’il s’y cache un dinosaure qui pue !

La fin de journée approchant, nous sommes partis nous aventurer dans Soho afin de nous trouver un petit restaurant sympa avant d’être conduit à l’hôtel…. Rien à voir avec que j’en imaginais étant gamin…

et un ptit seflie à Londres.
Un hamburger à Soho
Un cocktail à Soho
Mmm pas mauvais hein !
Un ptit Selfie à Picadilly

Pour Londres, c’est presque déjà fini, mais pas encore « Back »…. Puisque nous y retournerons avec le car afin de faire quelques pauses autour du thème Harry Potter avant de se rendre dans les studio Warner Bros au nord de Londres… Encore quelques bouchons dans le car jusqu’à l’hôtel… histoire de se demander si tout se passe bien avec les enfants chez Isabelle et Johan.

Je vous laisse pour clôturer cette première étape avec un petit souvenir de mon voyage de 1999, où j’avais pu rencontrer Nigel Mansell… ou pas.

Cyborg Jeff meet Nigel Mansen - London 99

Tags:Angleterre, écureuil, Harry Potter, iPod Nano, Londres, Primrose Hill, roadbook

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pierre Martin 1696 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines