Magazine Culture

Cambodge : On a découvert Battambang, Prasat Banan et Phnom Sampov

Publié le 27 juillet 2015 par Camélia Exsangue @Chinouette

Après les six heures de bus qui relient Phnom Penh à Battambang, nous avons rejoint la deuxième plus grande ville du pays. Notre petit hôtel, le Seasons Guesthouse,  était une excellente surprise : un hôtel sans fioritures avec un gérant super accueillant et prêt à tout pour nous aider.

Découverte de la ville

Les premiers jours, nous avons pris nos marques dans la ville.

En nous promenant dans les rues, nous avons découvert, un peu par hasard, pas mal de temples.

Wat Tahm-rai-saw
« White Elephant Pagoda »

Battambang Cambodge
En nous promenant dans la zone du temple, plusieurs moines boudhistes nous lancent des sourires radieux. Certains sont très jeunes et leur bienveillance apporte un côté encore plus serein au lieu.
Battambang Cambodge
Les détails apportés aux édifices sont absolument impressionnants. Une visite guidée pourrait facilement allonger la visite d’une heure. 
Battambang Cambodge
20150706_175253
Les drapeaux cambodgien et bouddhiste se retrouvent souvent dans les temples visités. 
Battambang Cambodge
Battambang Cambodge

Wat Piphetthearam

Un autre jour, nous découvrons, tout près d’une école le Wat Piphetthearam.

Il ressemble aux autres temples déjà vus mais son entrée rouge et or est tout simplement splendide.

Battambang Cambodge
Battambang Cambodge
Battambang Cambodge
Battambang Cambodge
Battambang Cambodge

Sangke Pagoda

Le Sangke Pagoda est le coup de coeur de la ville de Battambang!

Imaginez un temple entouré de guerriers, qui sous un modèle de tir à la corde, se battent pour le Nâga.

Battambang Cambodge
Battambang Cambodge
Battambang Cambodge
On n’a pas trop compris l’explication (peut-être le bon et le mauvais côté que chacun a en soi qui se battent afin de trouver un équilibre parfait?) mais ça ne nous a pas empêché d’être émerveillés!
Battambang Cambodge
Battambang Cambodge
Battambang Cambodge
Les détails de ce temple sont, encore une fois, un régal pour les yeux. Entre peintures et sculptures, représentant des croyances et des symboles, on est servi!
Battambang Cambodge

On erre dans les rues

Parfois, il est juste bon de se diriger à l’inconnu, de traverser un pont et de marcher encore plus, et de tourner dans des petites rues pour retrouver les avenues.

En se promenant ainsi, bien sûr, nous sommes tombés sur les endroits à voir à Battambang, comme la maison du gouverneur. L’architecture vous rappellera surement les constructions françaises.

Battambang Cambodge
Mais en se promenant sans but, on fait surtout ses plus belles rencontres.

Une après-midi où nous flânions dans les rues, nous nous sommes faits surprendre par une horde d’enfants.

Les plus âgés essayaient de nous extorquer quelques dollars ou encore de l’eau.

Les plus jeunes, eux, voulaient juste jouer avec nous. 

Battambang Cambodge
On a bien passé une demi-heure avec eux jusqu’à ce qu’une adulte nous aborde pour nous demander de l’argent sous prétexte qu’elle s’en occupait.

C’est à ce moment que nous les avons laissés.

En dehors de la ville

Lors d’un séjour à Battambang, il faut également sortir de la ville pour aller découvrir les merveilles des alentours.

Nous avons trouvé notre chauffeur de tuk-tuk, Monsieur Phol, dans la rue : après avoir investigué et comparé les prix du business du tuk-tuk, nous avons eu un coup de coeur pour Monsieur Phol et nous n’avons pas regretté!

Battambang Cambodge

Oui c’est flou mais j’adore leurs sourires!

Battambang Cambodge
Battambang Cambodge
Sur les routes, c’était tellement unique de passer les villages khmers, de croiser les enfants qui rentraient de l’école, de voir d’autres qui jouaient sur les bas côtés, d’admirer les paysages et de réaliser la chance que nous avions dans notre tuk-tuk.
Battambang Cambodge
Battambang Cambodge
Battambang Cambodge

Fruit Bat

Pour notre premier arrêt, nous sommes partis pour voir les fruit bats : des chauves-souris géantes qui ne mangent que des fruits.

Perchées tout en haut d’un immense arbre, elles étaient impressionnantes mais pas du tout effrayantes. Surtout quand l’on sait qu’elles sont végétariennes.

Battambang Cambodge
Battambang Cambodge
Battambang Cambodge temple

Banan Temple

Notre chauffeur nous emmène ensuite à Banan Temple, un temple connu pour ses marches à n’en plus finir.

Je dois avouer que je ne suis pas très grande alors la montée a été plus que sportive pour moi.

Battambang Cambodge temple
Battambang Cambodge temple
Quand il n’y en a plus, il y en a encore…

Mais heureusement, après la séance de sport, nous sommes arrivés en haut de la montagne et nous avons pu découvrir les ruines fabuleuses.

Battambang Cambodge temple
Battambang Cambodge temple
Battambang Cambodge temple
Battambang Cambodge temple
Battambang Cambodge temple
Battambang Cambodge temple
La vue sur les plaines du Cambodge était elle aussi à couper le souffle. 
Battambang Cambodge temple
Après quelques dizaines de minutes, il a fallu entamer la descente… comme si les cuisses n’en avaient pas eu assez…
Battambang Cambodge temple
Mon seul réconfort, assez puéril, a été de penser aux constructeurs de ce temple.

C’est eux qui ont connu la vraie galère en bâtissant l’édifice après tout!

Phnom Sampov – Killing Cave & Bat Cave

Je crois que j’ai repris mon souffle une fois seulement que le chauffeur a repris la route. L’air promulgué par le tuk tuk a bien aidé il faut dire!

Après quelques minutes de route, nous sommes arrivés à Phnom Sampov.

Là, nous avons repris une nouvelle ascension. Ces petits gars ne rigolaient pas quand ils voulaient construire un temple!

Battambang Cambodge temple
Battambang Cambodge temple
Mais bon, arrivée en haut, j’étais vraiment satisfaite (et pas peu fière) d’avoir grimpé si haut à l’aide de mes petites guiboles.
Battambang Cambodge temple
Battambang Cambodge temple
IMG-20150720-WA0022
IMG-20150720-WA0029
Au sommet se trouvent des temples aux détails incroyables.
IMG-20150720-WA0039
IMG-20150720-WA0040
IMG-20150720-WA0031
IMG-20150720-WA0026
IMG-20150720-WA0023
Et nous n’étions pas les seuls à admirer la beauté des lieux.

Cambodge : On a découvert Battambang, Prasat Banan et Phnom Sampov
Cambodge : On a découvert Battambang, Prasat Banan et Phnom Sampov

Le temple, comme beaucoup au Cambodge, a également servi de lieux de massacre à l’époque des Khmers rouges. Ici, on balançait les « suspects » du haut de la montagne…

C’est assez troublant encore une fois d’admirer la magie des lieux en y connaissant le passé sanglant…

Bat Cave

Après effectué le chemin inverse à vive allure, nous avons pu admirer des centaines de milliers de chauve-souris (carnivores cette fois-ci) sortir de leur cave pour aller prendre leur repas quotidien.

Cambodge : On a découvert Battambang, Prasat Banan et Phnom Sampov
Cambodge : On a découvert Battambang, Prasat Banan et Phnom Sampov
Cambodge : On a découvert Battambang, Prasat Banan et Phnom Sampov

C’était un spectacle assez impressionnant et à ne pas louper lorsque vous êtes au Cambodge!

Soirée sur la rivière

Le soir, nous n’avions plus vraiment de jambes mais nous avons malgré tout décidé d’aller flâner au marché (repas délicieux!!!) et dans la ville de Battambang.

IMG-20150720-WA0010
IMG-20150720-WA0017
Nous avons préféré regarder de loin les activités sportives. Plus d’énergie pour ne serait-ce qu’essayer.

Nous avons tout de fois admiré leur détermination à pratiquer le Taekwondo par 30°, mais sommes partis nous coucher après cette première visite assez éreintante de la ville et de ses alentours.

– Nouvelle page Facebook : ici 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Art contemporain: Melle, la petite ville qui montre qui montre...

    contemporain: Melle, petite ville montre montre...

    CULTURE - Quand Eric C. a ouvert son restaurant Les Glycines à Melle, il ne se doutait pas qu'un jour il exposerait des artistes contemporains, comme Dominique... Lire la suite

    Par  Alexia Guggémos
    BEAUX ARTS, CULTURE, EXPOS & MUSÉES
  • Le podomètre

    Je crains d’avoir mis le doigt dans un engrenage fatal. Quand je dis « le doigt », certains me répliqueront – à juste titre comme nous le verrons plus loin –... Lire la suite

    Par  Corboland78
    HUMEUR
  • Les petites reines de Clémentine Beauvais

    Date de parution : 01/04/2015 Editeur : Sarbacane Editions Collection : Exprim' ISBN : 978-2-84865-768-4 EAN : 9782848657684 Présentation : Broché Nb. de pages ... Lire la suite

    Par  Leslectures2thalie
    CULTURE, LIVRES
  • Joseon Gunman : un Sageuk inoubliable

    Joseon Gunman Sageuk inoubliable

    Titre : Joseon Gunman / Gunman in Joseon Pays : Corée du Sud Année : 2014 Episodes : 22 Genre : Historique Résumé Après l’assassinat de son père, grand... Lire la suite

    Par  Makinohyd
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Happiness (concours)

    Happiness (concours)

    Début de semaine sous la pluie nantaise … L’été serait déjà fini ? :/ Sur une échelle de 1 à 10, vous vous sentez comment aujourd’hui ? Personnellement j’oscill... Lire la suite

    Par  Charlottebardet
    CONSO, CÔTÉ FEMMES, HUMEUR, VOYAGES
  • Clueless - Amy Heckerling (1995)

    Clueless Heckerling (1995)

    Cher Horowitz, lycéenne issue du milieu huppé de Beverly Hills, est une jeune fille pourrie gâtée qui sait jouer de ses atouts. Lire la suite

    Par  Just1
    CINÉMA, CULTURE
  • Voyage en Terre Ceinte - Olivier Baudoin

    Prenez un photographe talentueux, envoyez le en Palestine une fois, vous pouvez être certain qu'il y retournera ! C'est ce qu'à fait Olivier cet été, le voilà... Lire la suite

    Par  Malaurie
    CULTURE

A propos de l’auteur


Camélia Exsangue 1137 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines