Magazine Culture

ENARD Mathias – Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants

Par Livrement

Parle leur de batailles de rois et d elephants Mathias EnardTitre : Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants
Auteur : Mathias Enard
Plaisir de lectureetoile 2 Livre à regrets

Sur la demande du Sultan Bajazet II, Michelangelo voyage vers Istanbul en ce mois de mai 1506. Il a été convié à la construction d’un pont entre Orient et Occident, au-dessus de l’estuaire La Corne d’or. Son séjour promet d’être délicieux… et épicé.

Sainte Sophie Mathias Enard
Ce titre est issu d’une citation de la préface de « Au hasard de la vie » de Kipling ; et a été pour moi de bon augure. Ce bel ouvrage propose un papier de qualité, un format intrigant et la fameuse Sainte-Sophie en couverture.

L’artiste Michelangelo est conscient de ses compétences et de son talent. A cause de dettes, il est considéré comme mauvais payeur. Sur un mi-choix, mi-ordre, il se rend dans l’empire ottoman pour se refaire. Il ne connait ni la langue, ni les us et coutumes. Son statut d’homme séduisant et de beau parleur est complètement gommé par les règles de cette nouvelle autorité. Il est tout aussi haï qu’aimé.

Par son roman, Mathias Enard entretient l’image sulfureuse de Constantinople.
Il crée un roman à partir d’une anecdote réelle, quelques bribes de la vie de cet artiste. Ce récit historico-poétique est fluide et prête un clair-obscur à l’atmosphère générale ; aux accents pleins d’épices.

L’architecture est bien dépeinte, le récit se découpe en de nombreux chapitres. Mais il manque de profondeur pour que je m’y sente plus que de passage dans cette histoire. Parfois, cette dernière m’a semblé trop travaillée : on sent la tournure des phrases mille et une fois remaniée.

Je n’ai pas été envoûtée, l’intrigue m’est apparue linéaire et convenue ; le titre était plus enchanteur que le contenu. Certains passages sont bien écrits – notamment les extraits de son carnet – mais très peu de souvenirs me resteront de cette lecture. Contrairement aux lycéens qui lui ont attribué leur prix Goncourt en 2010. Ce livre de 152 pages se lit, cependant, très vite.

« Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants » de Mathias Enard est un court récit qui vous offre une entrevue de la vie de Michelangelo lors de son épopée à Constantinople. Politique et pimenté, son séjour le marquera à jamais. Par une écriture poétique, l’auteur s’investit dans cette ouverture turque pour faire ‘ressentir’ la Capitale aux lecteurs.

extrait Parle-leur de batailles de rois et d elephants Mathias Enard

————————————————————————~*

Souvenir de lecture : Ce carnet, sa malle.

Defi valeriacr0
Ce livre est la sélection de ma binômette, Valeriane dans le cadre du notre défi Valériacr0. Son choix s’est vite porté sur ce livre dont l’intrigue commençait en mai.

CITRIQ


Classé dans:ENARD Mathias

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Livrement 2965 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines