Magazine Cinéma

Mardi, c'est poésie ! #3 Maram al-Masri

Par L'épicière
L'avez-vous vu ?
Il portait son enfant dans ses bras
et il avançait d'un pas magistral
la tête haute, le dos droit…
Comme l'enfant aurait été heureux et fier
d'être ainsi porté dans les bras de son père…
Si seulement il avait été
vivant.
In Elle va nue la liberté, © Bruno Doucey, 2013, p.21
Mardi, c'est poésie ! #3 Maram al-Masri

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


L'épicière 292 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte