Magazine Culture

Le diable sur le divan, de Christophe Allanic

Par Lethee

La psychanalyse phonético-littéraire !

Le diable sur le divan, de Christophe Allanic
Voici un petit ouvrage qui se picore. Pourquoi pas une fois par semaine, comme un rendez-vous bien réglé, ou une à deux fois selon les tensions occasionnées.

Dans le cabinet du docteur Serin, viiennent consulter des personnes bien étranges : le diable, une fourchette, une vache anorexique prénommée Grâce, un banc public, et même le chiffre 8. Ou plutôt " la " chiffre huit puisque les chiffres ont un sexe déterminé par leurs rondeurs.

Le diable est un vrai gentil, certes un peu fourbe. Et l'on apprend encore tant de choses tordantes au sujet de ces personnages qu'on ne pense jamais interroger.

Christophe Allanic se repose-t-il de ses vraies séances de psychanalyste en inventant aux objets qui nous entourent des névroses aussi importantes que les nôtres ? On apprend par exemple que le Chaos, fils du Néant, a du mal à réaliser qu'il est nécessaire au bon fonctionnement du monde. Et on le comprend !

Quel que soit le but de l'auteur, il réussit deux choses : à nous tirer de nos propre névroses, un moment, et même à les distancer pour mieux les cerner, le temps d'une lecture. Mais par dessus tout, avec sa psychanalyse phonétique, il nous faire rire ! Tordant !

Le diable sur le divan, de Christophe Allanic, Editions Cheminements, collection noème, 146 pages, 14 euros

Léthée Hurtebise - Magazine des livres 2009


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lethee 85 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines