Magazine Culture

Cinéma : La belle saison, avant première

Publié le 18 août 2015 par Framboise32

la belle saison

Film français de Catherine Corsini avec Cécile de France, Izïa Higelin, Noémie Lvovsky, Kevin Azaïs, Laetitia Dosch, Sarah Suco, Patrice Tepasso, Nathalie Beder, Calypso Valois, Jean-Yves Compère, Bruno Podalydès

Synopsis : 1971. Delphine, fille de paysans, monte à Paris pour s’émanciper du carcan familial et gagner son indépendance financière. Carole est parisienne. En couple avec Manuel, elle vit activement les débuts du féminisme. Lorsque Delphine et Carole se rencontrent, leur histoire d’amour fait basculer leurs vies.

Les infos :

A travers ce film, Catherine Corsini rend hommage aux femmes féministes. Le scénario de La belle saison est co-écrit par Catherine Corsini et Laurette Polmanss. Les scénaristes se sont beaucoup documentées sur le MLF, documentaires, films, articles de journaux. Grâce aussi aux films de Carole Roussopoulos, première vidéaste à avoir filmé les luttes des femmes, et le premier défilé homosexuel en marge du rassemblement du 1er mai 70. Les prénoms des deux héroïnes, Carole et Delphine, sont aussi inspirées de Carole Roussopoulos et Delphine Seyrign sa corréalisatrice. L’ambiance des années 70 est là mais la réalisatrice a voulu garder une certaine neutralité pour fixer l’attention des spectateurs sur l’histoire et ses personnages et non pas sur les détails des décors. Le rôle de Carole a été écrit pour Cécile de France. Quant à Izia Higelin, il était attribué au début à Adèle Haendel. Izia Higelin a été choisie pour son caractère, son côté brut et sauvage. Les scènes a la campagne sont aussi des souvenirs d’enfance de Catherine Corsini. Les scènes de nu dans lesquelles apparaissent les deux actrices n’étaient pas prévues au départ. C’est Cécile de France qui a inspirée la réalisatrice sur ce point. La musique accompagne le film : les années 70 avec Janis Joplin, Colette Magny, Joe Dassin mais aussi une musique plus moderne avec The raputure. Grégoire Hetzel a composé des musiques originales également. Le film sort le 19 août 2015 au cinéma. Il est distribué par Pyramide distribution. La bande annonce est ici

La critique :

La belle saison aborde et rend hommage au MLF, Mouvement pour la Libération de la Femme. Parallèlement à cette histoire de société, une superbe histoire d’amour entre deux jeunes femmes, Carole et Delphine.

Carole vit à Paris, elle est en couple avec Manuel. Bien dans sa vie, elle milite pour le droit des femmes. Delphine est une fille d’agriculteurs. Toute fraiche débarquée en ville, elle fait la rencontre de Carole. Une très belle histoire va naitre.  Le personnage de Carole si déterminée lors de la « lutte » perd toute son assurance et devient fragile face à son amour fulgurant et passionnel pour Delphine. Elle est tout en contradiction. Tout s’écroule. Delphine a plus les pieds sur terre. Elle ne lâche rien pour autant mais elle est prise entre son éducation, ses résponsabilités et son amour pour Carole. Et puis elle doit combattre son éducation, le regard des agriculteurs,  et vivre à défaut d’assumer son homosexualité. La réalisatrice filme le couple, les scènes intimes, et les corps de ses deux actrices avec un beau regard, pudique et sensuel.

Catherine Corsini aborde le sujet de la condition féminine. Les actions du MLF, et ses femmes battantes et courageuses, sont racontées, filmées sans aucun parti pris. Juste l’histoire des féministes. Liberté de paroles, droit à la contraception… Le film n’est pas juste une « photo » de l’action qui était menée en 70 par une poignée de femmes decidées a faire avancer la condition féminine. C’est un film qui aborde un sujet encore très actuel. Ce n’est pas un film politique. Et quand on voit notre époque on se dit qu’il y a encore beaucoup à faire, en France, en Europe et dans le monde.

Le casting est formidable. Cécile de France est parfaite, un de ses plus beaux rôles. Cette jeune femme qui perd tous ses repères, qui ne peut pas lutter contre ses sentiments est très touchante. A ses côtés, Izia Higelin, brute, sauvage et d’un naturel désarmant. Elle forme un duo lumineux, attachante, incroyable. Noemie Lvovsky est exceptionnelle.

Cécile de France et Izia Higelin forment un couple solaire et passionnelle. L’histoire d’amour est belle sous fond de lutte pour la condition féminine. Beau et touchant.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Framboise32 28519 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine