Magazine Culture

[Critique Blu-Ray] The Good Lie : un mensonge qui a du bon

Publié le 20 août 2015 par Linfotoutcourt

Manquant de peu son passage sur grand écran, The Good Lie sort en vidéo et continue de prouver que des pépites peuvent parfois se cacher dans un rayon entre deux navets pourtant débarqués du cinéma.

Avec un sujet tel que les enfants perdus du Soudan, ces milliers de jeunes orphelins soudanais contraint à l'exil puis réfugiés aux États-Unis pour quelques chanceux, on pouvait craindre que Philippe Falardeau nous tartine The Good Lie de bons sentiments étalés sur près de 2h. Si Pathos il y a, on ne remerciera jamais assez le réalisateur pour une certaine retenue, rendant son film davantage digeste qu'on pouvait le croire.

Si Reese Witherspoon se montre convaincante, elle se fait complètement écraser par le talent de ses partenaires dont certains furent véritablement des enfants perdus. Naturel, sincère, drôle parfois, The Good Lie parvient à se détacher rapidement des stéréotypes, approfondit son trio principal et propose une aventure humaine à laquelle on assiste, le sourire aux lèvres et une petite larme à l'œil.

The Good Lie est sorti en vidéo le 20 août 2015

Avis

Difficile de comprendre pourquoi les scènes coupées, d'une durée totale de 11 minutes, ne se retrouvent pas dans le film tant elles apportent à The Good Lie. Heureusement, grâce au Blu-Ray on a la chance de se rendre compte de cette erreur et d'apprécier ses séquences à leur juste valeur.

En parallèle, les suppléments offrent un making-of intéressant avec la présence de Reese Witherspoon pour évoquer ce sujet si grave en apparence.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Linfotoutcourt 84898 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine