Magazine Cinéma

Le Festival du Film Américain #Deauville2015 rendra hommage en sa présence au réalisateur Michael Bay @DeauvilleUS

Par Redac Cinéstarsnews
Le Festival du Film Américain  #Deauville2015 rendra hommage en sa présence au réalisateur Michael Bay @DeauvilleUS

Le Festival du Cinéma Américain de Deauville rendra hommage, en sa présence, au cinéaste Michael Bay : sa maitrise de la caméra et son savoir technologique font de lui un des plus grands réalisateurs actuels. Créateur de mondes visuels éloignés de la réalité, son cinéma permet l’évasion des spectateurs et l’a imposé comme un véritable visionnaire d’un cinéma de demain.

Réalisateur et producteur de certains des plus grands succès mondiaux de ces dernières années, Michael Bay est devenu le symbole des films d’action à gros budget, qui font la part belle aux effets spéciaux.

Après avoir réalisé des clips et des publicités, son premier long métrage sort en 1995 : Bad Boys, avec Will Smith et Martin Lawrence, marque le début d’une longue collaboration entre Michael Bay et le producteur Jerry Bruckheimer. L’année suivante, Rock met à l’honneur Sean Connery, Nicolas Cage et Ed Harris. En 1998, il réalise Armageddon dans lequel Bruce Willis, Billy Bob Thornton et Ben Affleck sauvent la Terre d’une catastrophe imminente. Son film suivant, Pearl Harbor, prend des allures plus dramatiques, même si les scènes d’action restent toujours aussi impressionnantes. Le film, avec Ben Affleck et Josh Hartnett, est nommé quatre fois aux Oscars.

Après avoir réalisé Bad Boys 2 en 2003, il s’intéresse à la science-fiction avec The Island, dans lequel Ewan McGregor et Scarlett Johansson incarnent des clones désireux de retrouver leur liberté.

En 2007, il s’associe à Steven Spielberg en tant que producteur exécutif pour Transformers, film d’action spectaculaire adapté de la franchise de jouets du même nom. Il en réalisera les trois suites : Transformers 2 : La Revanche en 2009, Transformers 3 : La face cachée de la lune en 2011, et enfin Transformers : L’âge de l’extinction en 2014. Les deux derniers volets rapportent plus d’un milliard de dollars au box-office.

En 2013, No Pain No Gain, basé sur une incroyable histoire vraie, lui permet de diriger Mark Wahlberg et Dwayne Johnson.

Il est également co-propriétaire de Platinum Dunes, maison de production qui a relancé ces dernières années plusieurs franchises cultes du cinéma d’horreur (Massacre à la tronçonneuse, Amityville, Freddy : Les griffes de la nuit, Vendredi 13 et la saga American Nightmare).

Michael Bay et ses partenaires de Platinum Dunes sont également à l’origine de la renaissance des Ninja Turtles, avec Megan Fox et Will Arnett. Une suite est actuellement en préparation avec Stephen Amell, Laura Lynney et Tyler Perry, et devrait sortir dans les salles à l’été 2016.

Actuellement, Michael Bay réalise et produit un film d’un tout autre genre, un projet qui lui tient à cœur, basé sur le best-seller de Mitchell Zuckoff « 13 Hours », et qui raconte les dernières heures douloureuses d’un diplomate américain en poste à Benghazi, en Libye, la nuit du 11 septembre 2012. On retrouvera à l’affiche du film John Krasinski, James Badge Dale, Pablo Schreiber, Max Martini, David Denman et Dominic Fumusa.

Quatrième réalisateur au box-office de l’histoire du cinéma, Michael Bay a imposé dans ses films un style visuel agressif et des scènes d’action explosives qui sont devenues sa marque de fabrique.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Redac Cinéstarsnews 2707 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines