Magazine Culture

La Fraude Harper Lee 2015

Publié le 22 août 2015 par Hunterjones
La Fraude Harper Lee 2015 Vous vous rappelez Geraldo en 1986?
L'animateur Étatsunien d'origine portoricaine avait alors promis pendant une semaine d'amener pour la première fois depuis les années 30 et ce, en direct, une équipe complète de travailleurs souterrains et de caméraman pour filmer ce qui se trouvait dans la voûte secrète "découverte" d'Al Capone et jamais réexplorée.
La Fraude Harper Lee 2015 Récemment limogé par le réseau ABC pour avoir critiqué la station qui ne voulait pas diffuser son reportage sur une liaison alléguée entre JFK et Marilyn Monroe, Gerlado se cherchait de nouveaux défis.
Les défis de Geraldo ont toujours été à saveur jaune pisse.
La Fraude Harper Lee 2015 Il allait faire la promotion et animer cette émission spéciale publicisée en grande pompe.
Des médecins allaient être sur place si jamais on y trouvait des corps décimés depuis des lustres.
Des agents du ministère du revenu aussi, si jamais on y trouvait de l'argent caché depuis des années.
La Fraude Harper Lee 2015 L'émission de deux heures allait dévoiler...
absolument rien...
sinon des tunnels, des corridors, quelques coffre-forts vides.
Une fraude dont Geraldo est encore fier.
****
La Fraude Harper Lee 2015 Harper Lee n'a écrit qu'un seul livre dans sa carrière. Un livre extraordinaire, en 1960, sur les relations raciales et la prise de conscience des relations entre blancs et noirs dans le Sud des États-Unis. Un livre encore extrêmement pertinent de nos jours et un classique de la littérature Américaine, sinon mondiale.
Harper, femme discrète. avait aussitôt dit que ce serait son seul effort littéraire. Et ce le fût.
La Fraude Harper Lee 2015 À 89 ans. elle est à moitié sourde, légèrement paralysée par une crise cardiaque passée et dans une maison pour personnes semi-autonomes. Jusqu'en novembre dernier, et ce, depuis presque toujours, c'était sa soeur Alice qui s'occupait de la gestion de ses actifs, qui étaient fort importants, car son seul livre et ses nombreuses déclinaisons lui auront permis de faire fortune.
Mais voilà qu'Alice décède en novembre dernier.
Tonja Carter, la nouvelle "amie" s'occupant des affaires de Miss Lee, et qui travaillait avec sa soeur Alice sur ses affaires, amène alors une copie de roman, apparemment signé de la main d'Harper Lee, et intitulé Go Set a Watchman. Un effort "perdu" et "retrouvé" convenablement tout juste avant la mort d'Alice.
La Fraude Harper Lee 2015
Toutefois, plusieurs témoins, dont des journalistes du Times qui s'étaient entretenus avec Miss Carter dès 2011 sur le sujet, prétendent que Tonja avait le roman "perdu" entre les mains depuis minimum 4 ans, et peut-être même depuis les années 50, mais ne voulait pas le faire savoir à Alice pour pouvoir un jour peut-être s'en occuper elle-même, et toucher la plus grosse part du gâteau si le livre devait sortir.
Ce jour était en novembre dernier quand Alice a trépassé.
Et Big Cake ce fût. Le livre lancé le 14 juillet dernier à vendu 1.1 millions de fois dès sa première semaine de publication.
La Fraude Harper Lee 2015 Harper n'aurait jamais voulu le publier. Le livre était en vérité la première version de To Kill a Mockingbird.  Mais de plus en plus fragile et probablement plus facile à convaincre (et abuser), elle se serait laissée gagner par les gens de chez Harper Collins, Barnes & Nobles, les entreprises tentaculaires de Ruppert Murdoch et leur stratégie de synergie entre la diffusion des extraits dans le Wall Street Journal et sur le net et dans le siècle nouveau, là où le racisme sévit toujours aussi froidement.
La Fraude Harper Lee 2015
Froide fût aussi la critique qui a trouvé le livre plutôt bâclé. Et visiblement mal construit par quelqu'un soit de
A) trop vieux (si le livre fût retravaillé de nos jours) pour pouvoir structurer son histoire convenablement
B) trop inexpérimentée (si le livre fût travaillé exclusivement dans les années 50) en y allant de grossières erreurs de structures, de narration, de cohérences et de raisonnement.
Bref le dernier livre D'Harper Lee sent la fraude financière.
Il y a moins d'Harper Lee qu'il y a de marketing et de désir d'argent.
Et il y a l'ombre de l'abus d'une (pas complètement pauvre) aînée.
C'est indigne.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hunterjones 432 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines