Magazine Culture

A la merci du chevalier de Margaret Moore

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

Chronique réalisée par KarineKarine

:star: A la merci du chevalier de Margaret Moore

A la merci du chevalier de Margaret MooreNombre de pages : 320 pages
Editeur : Harlequin
Date de sortie : 1er Août 2015
Collection : Les Historiques
Langue : Français
ISBN-10: 2280331004
ISBN-13: 978-2280331005
Prix Editeur : 6,95€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Angleterre, XIIIe siècle
La vie au château de son oncle est bien morne pour lady Thomasina, aussi est-elle transportée de joie quand elle voit apparaître sir Rheged. En dépit de sa réputation terrible, elle a passé auprès de lui des moments merveilleux quand il a participé au tournoi organisé au château, quelques jours plus tôt. Néanmoins, elle comprend rapidement qu’il n’est pas revenu pour elle, mais parce qu’il n’a pas reçu la récompense promise pour sa victoire. Avant de pouvoir se défendre, Thomasina se retrouve jetée sur le cheval de Rheged, emmenée au triple galop à travers la forêt. La voilà l’otage du Loup du pays de Galles. Elle devrait être terrifiée, elle le sait, mais un instinct puissant lui souffle que cet homme dangereux ne lui fera aucun mal… Du moins, elle l’espère de tout son cœur.

Sans rang, sans richesse, il n’a qu’un moyen de la faire sienne : l’enlever.

Mon avis :

Nous sommes la veille du tournoi et Rheged s’ennuie fermement, lui qui n’aime pas les festivités doit supporter cela. Il finit par s’esquiver et aperçoit une jeune femme panier en main qui se dirige vers les grilles du château afin de distribuer les restes du repas aux plus pauvres. Tamsin est une jeune femme travailleuse recueillit par son oncle à l’âge de dix ans à la mort de ses parents. Bien qu’elle fasse tout pour lui plaire, son oncle n’a que de l’antipathie pour elle et lui reproche les moindres dépenses.

J’ai été agréablement surprise par ma lecture. Tout d’abord par Tamsin qui ferait tout pour protéger sa cousine d’un mauvais mariage. Elle préfère sacrifier son bonheur plutôt que de voir Mavis malheureuse. Celle-ci en retour la tient en grande estime et considère Tamsin comme sa sœur. J’avoue que le courage, la patience et la détermination de ces deux jeunes femmes sont remarquables surtout dans une époque où les femmes n’ont pas voix au chapitre concernant leur futur époux. L’autre personnage qui a trouvé grâce à mes yeux est Rheged. Notre chevalier Gallois endure les railleries sur sa condition modeste. Il est un de ces personnages avec ses forces et ses faiblesses. Je l’ai trouvé bien plus humain que d’autres personnages. Son seul objectif, avoir assez de fonds pour construire son propre château. Malgré une situation assez dangereuse, j’ai trouvé sa réaction tout à fait normale lorsqu’il se rend compte de la supercherie de Delac et qu’il retourne chez celui-ci réclamer une véritable récompense.

Quant à l’intrigue, elle est simple mais intéressante. Et je ne m’attendais pas à certains rebondissements. Notamment vers la fin du récit. Je n’avais pas tout à fait imaginé qu’un des personnages délivrerait ce genre de secret à un tel moment. Et que dire de cette fin partiellement ouverte qui m’a frustré au plus haut point. Rien de tel pour me faire enrager positivement bien sûr.

Pour conclure, ce livre m’a fait passer un très bon moment de lecture. Des personnages aux caractères bien définis, auxquels je me suis attaché au fil de l’histoire.  J’espère sincèrement que le tome consacré à Mavis sera publié prochainement car j’ai hâte de connaître son histoire à elle.

Très bon

Acheter ce livre sur Amazon

Chronique réalisée par KarineKarine

:star: A la merci du chevalier de Margaret Moore

A la merci du chevalier de Margaret MooreNombre de pages : 320 pages
Editeur : Harlequin
Date de sortie : 1er Août 2015
Collection : Les Historiques
Langue : Français
ISBN-10: 2280331004
ISBN-13: 978-2280331005
Prix Editeur : 6,95€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Angleterre, XIIIe siècle
La vie au château de son oncle est bien morne pour lady Thomasina, aussi est-elle transportée de joie quand elle voit apparaître sir Rheged. En dépit de sa réputation terrible, elle a passé auprès de lui des moments merveilleux quand il a participé au tournoi organisé au château, quelques jours plus tôt. Néanmoins, elle comprend rapidement qu’il n’est pas revenu pour elle, mais parce qu’il n’a pas reçu la récompense promise pour sa victoire. Avant de pouvoir se défendre, Thomasina se retrouve jetée sur le cheval de Rheged, emmenée au triple galop à travers la forêt. La voilà l’otage du Loup du pays de Galles. Elle devrait être terrifiée, elle le sait, mais un instinct puissant lui souffle que cet homme dangereux ne lui fera aucun mal… Du moins, elle l’espère de tout son cœur.

Sans rang, sans richesse, il n’a qu’un moyen de la faire sienne : l’enlever.

Mon avis :

Nous sommes la veille du tournoi et Rheged s’ennuie fermement, lui qui n’aime pas les festivités doit supporter cela. Il finit par s’esquiver et aperçoit une jeune femme panier en main qui se dirige vers les grilles du château afin de distribuer les restes du repas aux plus pauvres. Tamsin est une jeune femme travailleuse recueillit par son oncle à l’âge de dix ans à la mort de ses parents. Bien qu’elle fasse tout pour lui plaire, son oncle n’a que de l’antipathie pour elle et lui reproche les moindres dépenses.

J’ai été agréablement surprise par ma lecture. Tout d’abord par Tamsin qui ferait tout pour protéger sa cousine d’un mauvais mariage. Elle préfère sacrifier son bonheur plutôt que de voir Mavis malheureuse. Celle-ci en retour la tient en grande estime et considère Tamsin comme sa sœur. J’avoue que le courage, la patience et la détermination de ces deux jeunes femmes sont remarquables surtout dans une époque où les femmes n’ont pas voix au chapitre concernant leur futur époux. L’autre personnage qui a trouvé grâce à mes yeux est Rheged. Notre chevalier Gallois endure les railleries sur sa condition modeste. Il est un de ces personnages avec ses forces et ses faiblesses. Je l’ai trouvé bien plus humain que d’autres personnages. Son seul objectif, avoir assez de fonds pour construire son propre château. Malgré une situation assez dangereuse, j’ai trouvé sa réaction tout à fait normale lorsqu’il se rend compte de la supercherie de Delac et qu’il retourne chez celui-ci réclamer une véritable récompense.

Quant à l’intrigue, elle est simple mais intéressante. Et je ne m’attendais pas à certains rebondissements. Notamment vers la fin du récit. Je n’avais pas tout à fait imaginé qu’un des personnages délivrerait ce genre de secret à un tel moment. Et que dire de cette fin partiellement ouverte qui m’a frustré au plus haut point. Rien de tel pour me faire enrager positivement bien sûr.

Pour conclure, ce livre m’a fait passer un très bon moment de lecture. Des personnages aux caractères bien définis, auxquels je me suis attaché au fil de l’histoire.  J’espère sincèrement que le tome consacré à Mavis sera publié prochainement car j’ai hâte de connaître son histoire à elle.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 67457 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines