Magazine Côté Femmes

Au revoir, Frankfurt

Publié le 23 août 2015 par Tatiana @Mme_Oui
la fin des vacances approchent, nous ne partirons plus avant quelques mois. pourtant ce n'est pas l'envie qui manque, juste le temps dans notre cas. puis la vie changera aussi très vite. nous revenons d'allemagne. oui ce n'est pas la destination exotique de l'été, ce n'est pas glamour et non je n'ai pas pris vingt bikinis. ce n'est pas le genre que nous aimons. c'est un pays dans lequel je me sens assez bien, je me sens plus proche de cette culture germanique (il faut dire que la belgique est un peu des deux) néanmoins il y a quelques bémols. mon gros problème est la nourriture ! et cette année, j'avais plus peur vu que mon petit estomac de femme enceinte a encore plus de mal à digérer. je teste ce qui passe et ce qui ne passe plus. mais cette fois-ci, cela s'est assez bien passé. et je dois dire que nous avons même goûté aux spécialités locales dans un super restaurant (conseillé par une amie chez qui nous logions). pour l'histoire, j'ai mis en off mon régime exclusivement végétarien pour des raisons que je ne souhaite pas expliquer ici (non je n'avais pas peur de manquer de vitamines et il n'y avait aucune contre-indication quant à la grossesse et mon régime) du coup cela m'a ouvert le champ des possibilités culinaires. mais le gros point est que les produits d'hygiène ne sont pas chers, cela m'a permis de faire le plein chez dm et d'investir dans les premiers produits pour bébé (oui je m'y prends très tôt). je vous parlerais de tout ça très prochainement.
Au revoir, FrankfurtAu revoir, Frankfurtet cette fois-ci, nous avons pris le train ice, il est vraiment pas mal et rapide. il y a des liaisons directes de paris. c'était assez chouette car les animaux ne payent pas. notre petit quinze a donc voyagé paisiblement dans sa boite installée sur la table, tout ça gratuitement (contrairement en france). 
ce séjour m'a permis de retrouver cette amie que je n'avais plus vu depuis l'année dernière. c'était si émouvant de nous retrouver samedi dernier. et cela nous permet aussi de rencontrer plein de personnes qui nous émergent dans leur culture. c'est fou comme les allemands peuvent être accueillant. en revanche, le gros problème est qu'il n'y a pas comme en france de priorité aux personnes à handicap et femmes enceinte. tu fais la queue comme tout le monde.
Au revoir, Frankfurt
si je parlais l'allemand, je pourrais vraiment m'installer dans ce pays ! je m'y sens vraiment bien, néanmoins je ne pourrais pas habiter à frankfurt. la ville est sympa mais il manque une histoire (relisez mon article de l'année dernière). alors si un jour, une possibilité s'offre à nous pourquoi pas.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tatiana 1475 partages Voir son profil
Voir son blog