Magazine Cinéma

Annabelle - 6/10

Par Aelezig

z02

Un film de John R. Leonetti (2014 - USA) avec Annabelle Wallis, Ward Horton, Tony Amendola, Alfre Woodard

Très convenu, mais efficace quand même !

L'histoire : Années 70. Mia, enceinte de son premier enfant, et John, voient leurs voisins se faire assassiner par deux membres d'une secte satanique, qui viennent ensuite chez eux et s'attaquent à Mia, alors que John attend les secours auprès des voisins. L'homme est finalement tué par la police et la femme se tranche la gorge... tenant dans ses bras une poupée ancienne, Annabelle, que John venait d'offrir à son épouse. Une goutte de sang s'engouffre dans l'oeil de la poupée. Le couple, traumatisé, déménage, et Mia jette Annabelle, ne supportant pas de penser que la femme qui a tenté de la tuer l'ai portée contre elle. Mais alors qu'ils ouvrent leurs cartons, Annabelle est toujours là... Peu importe, se disent-ils, il faut savoir vaincre ses peurs. Mais des événements de plus en plus effrayants commencent à se manifester.

z03

Mon avis : Spin-off et prequel de Conjuring : les dossiers Warren, ce film raconte l'histoire de la poupée avant que les Warren n'interviennent. Je savais que les critiques n'étaient pas tip top mais, d'une part, les films d'horreur il n'y en a pas tant que ça alors je saute dessus, et, d'autre part, les histoires de démons c'est ce que je préfère ! Et j'avais adoré Les dossiers Warren, notamment les séquences avec la terrifiante Annabelle.

Bon, soyons clair, l'oeuvre ne brille pas par son originalité ; nous avons les jump scare de base, la musique, le découpage, tout comme il faut, bien classique. Avec pas mal d'emprunts aux films d'horreur japonais (longs cheveux noirs qui cachent le visage), à Rosemary's baby ou encore L'exorciste. Mais ça marche. Les personnages sont attachants, le bébé ravissant. Ce n'est pas l'affaire du siècle, mais ça fonctionne.

SURTOUT que cette histoire est vraie ! Les Warren existent bel et bien, et ils ont bien eu affaire à Annabelle, qui maintenant exorcisée, est enfermée dans une vitrine de leur musée occulte. Les objets qu'ils récupèrent au fur et à mesure de leurs enquêtes sont en principe quittés par les esprits maléfiques ; mais, on ne sait jamais, ils préfèrent les tenir éloignés de toute victime potentielle et les réunissent chez eux, pour les surveiller. Ils font visiter leur petit cabinet des horaires, mais en restant très prudents ; les démons pourraient bien réinvestir leurs fétiches... Annabelle est carrément sous vitrine fermée à clé, car c'est l'objet le plus maléfique auquel ils ont dû s'affronter ; Lorraine dit ne pas pouvoir passer devant elle sans ressentir des frissons et elle ne la regarde jamais dans les yeux. 

z04

Mais pourquoi, pour les deux films, ont-ils fait une poupée aussi moche ? Rien que de la voir, on a envie de fuir en courant, et on se demande quelle idée saugrenue passe dans la tête des victimes pour l'acheter. Tout cela aurait été bien plus crédible avec un objet attrayant. D'autant que la vraie poupée, toujours détenue par les Warren, a bien l'air, elle, d'un jouet, type doudou, inoffensif.

Pour l'anecdote... le film a été retiré de plusieurs salles en France quelques jours après sa sortie, des jeunes hystériques ayant provoqué des incidents. N'importe quoi. Annabelle a cependant réussi à faire plus de 1.500.000 entrées... même si beaucoup avouent avoir été très déçus.

Les critiques professionnels déplorent le manque d'originalité et le surf sur la vague des Dossiers Warren, autrement mieux fait. 

z01

La vraie poupée Annabelle dans le "cabinet de curiosités" des Warren


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines