Magazine Culture

[Test] The Darkest Dungeon – Pro Bad Time Manager

Publié le 24 août 2015 par Linfotoutcourt

The Darkest Dungeon vous donnera la possibilité relativiser des tracas de la vie quotidienne en manageant une équipe pour qu'elle souffre à votre place dans un monde bien plus démoniaque que le notre !

A travers ce roguelike RPG médiéval, Red Hook Studios retranscrit une ambiance macabre à souhait : un style graphique dessiné, sombre, des musiques graves, appuyées par la voix du narrateur dans la même tonalité. On le sent, les personnages vont passer un sale quart d'heure !

Le gameplay nous le confirme rapidement : couloirs piégés, combats aléatoires, chaque personnage disparaît s'il meurt, avec son expérience et ses traits de caractère. C'est là le plus amusant : tel le manager d'une équipe de sport, il faut absolument prendre soin de vos poussins. Une jauge de stresse influe individuellement sur le comportement de vos personnages, qui pourront déprimer s'il arrive malheur, en profiter, prendre peur, perdre les pédales, ou saper les réserves du groupe par égoïsme ! Vous n'êtes pas le maître absolu, et en subissez les conséquences.

Pour décompresser rien de tel qu'un passage à l'église pour une bénédiction ou à l'auberge, voir d'autres plaisirs simples de la vie... A travers sa philosophie et ses accidents humains, The Darkest Dungeon s'avère addictif et devient indispensable. Vous auriez tort de ne pas tenter l'aventure !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Linfotoutcourt 85340 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine