Magazine Cinéma

Mardi, c'est poésie #5 - Yannick Torlini

Par L'épicière

Seulement La Langue



lorsqu’il n’y aura plus rien à dire. lorsque tout et plus rien. que ferez-vous que direz-vous. lorsqu’il n’y aura plus rien, que direz-vous plus rien. lorsqu’il n’y aura plus rien à dire lorsqu’il faudra abandonner le terrain au silence, abandonner le terrain et creuser. abandonner le terrain, s’enfouir dans le vide laissé par la malangue, le vide creuser, s’enfouir, patienter à nouveau le vide s’enf(o)uir. encore. abandonner le terrain au désastre. abandonner encore. lorsqu’il n’y aura plus rien à dire, que les mots et le temps lorsqu’il n’y aura plus rien. que ferez-vous lorsque le temps manquera au temps lorsque, le temps manquera lorsque, le temps manquera et la force aussi. que ferez-vous. le temps manquera pourtant et que ferez-vous, que tairez-vous, le temps manquera que ferez-vous, lorsque tout aura été dit et que seulement la langue. seulement la langue seulement, seulement la langue, seulement seulement la langue, seulement, la langue seulement seulement, la langue, seulement la langue seulement, la langue seulement. le temps manquera la terre : aussi. que ferez-vous lorsque.
seulement la langue seulement,
seulement la langue, seulement,
seulement la langue seulement,
la langue seulement la langue,
seulement seulement la langue,
seulement,
la langue seulement seulement,
la langue,
la langue seulement,
seulement la langue seulement,
comme des corps qui roulent,
seulement la langue, seulement.
http://yannicktorlini.wix.com/

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


L'épicière 292 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte