Magazine Culture

Les Aventuriers de la Mer – Intégrale 1 de Robin Hobb

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

Chroniqué par Lily Lily

:star: Les Aventuriers de la Mer – Intégrale 1 de Robin Hobb

Les aventuriers de la mer, Intégrale 1 – Robin HobbNombre de pages : 960 pages
Editeur : J’ai Lu
Date de sortie : 6 mai 2015
Collection : Imaginaire
Langue :  Français
ISBN-10:  2290108219
ISBN-13:  978-2290108215
Prix Editeur :  16,90€
Disponible sur Liseuse : NON

Son résumé :

La famille Vestrit connaît un revers de fortune. Il ne lui reste plus qu’un bateau en bois-sorcier, la Vivacia, que le capitaine Vestrit lègue à l’époux de sa fille aînée peu de temps avant de mourir. La fille cadette, se sentant délaissée, décide de le récupérer à n’importe quel prix.

Mon avis :

Ce premier volume d’intégrale regroupe les trois premiers livres du cycle des Aventuriers de la mer qui en compte huit en tout. Nous retrouvons donc : Le vaisseau magique, Le navire aux esclaves et La conquête de la liberté. Pour celles et ceux qui connaîtraient un peu Robin Hobb, cette série se déroule en parallèle de l’Assassin royal, c’est-à-dire dans le même monde mais avec des personnages différents et sans interconnexion.

Dans cette intégrale, nous suivons la famille Vestrit qui est une famille de marchands, ce qui équivaut à la classe noble pour Terrilville. Comme la plupart des nobles de cette ville, les Vestrit possèdent une vivenef : un bateau magique vivant, un navire intelligent et sensible. Lorsque le père Vestrit décède, cette vivenef est léguée à sa fille aînée Keffria et donc par mariage à son mari Kyle Havre. Althéa, sa fille cadette était pourtant la plus apte à en hériter et se sent spoliée, elle décide donc de récupérer son navire mais Kyle est lui bien déterminé à le conserver par appât du gain. Il va ainsi partir avec son fils, Hiémain, et participer à la traite d’esclaves.

Difficile de résumer une intégrale, il y a finalement plusieurs histoires en parallèle toutes plus intéressantes les unes que les autres. Je ne pouvais malheureusement pas faire un résumé plus complet sans risquer de vous révéler des éléments importants.

L’intrigue s’installe doucement mais sûrement. Plus on avance, plus on a envie de connaître la suite. Une bonne proportion du livre est destinée à mettre en place l’univers de fantasy, celui-ci est extrêmement bien détaillé et les pièces du décor s’installent progressivement.

En ce qui concerne les personnages, Althéa qui est l’un des grands personnages (voire LE grand personnage du roman) est à la fois attachante et exaspérante. Jeune adolescente, elle en possède les principales caractéristiques : une enfant qui se croit adulte avec la maturité et les sautes d’humeur propre à son âge. Kyle est l’un des méchants, il tient bien son rôle, il est faux-jeton, tyrannique même envers son propre fils, vindicatif et lâche pour ne rien arranger. Hiémain lui est posé, réfléchi, il a presque le même âge que sa tante Althéa. Il subit le voyage, son père, le lien qu’il a avec la vivenef et nage à contre-courant tout du long de l’histoire : il n’arrive pas à se lier avec l’équipage, il ne veut pas se lier avec la vivenef et le peu de fois où il fait quelque chose ou ne fait rien, on le lui reproche ou ce n’est pas assez bien. C’est finalement la victime du récit. Les personnages secondaires sont également très bien construits.

Le rythme du récit est très bien, par contre le découpage en chapitres est assez rude avec des chapitres tout de même plutôt longs (environ 30 pages chacun). L’action n’est pas très présente mais à mon avis elle le sera plus dans les prochaines intégrales, celle-ci se veut plus être une mise en place. En revanche, sur la fin du livre on commence à voir l’intrigue se profiler de façon palpitante et on a envie de connaitre le fin mot de l’histoire.

L’univers est magique mais reste facilement abordable même pour celles et ceux qui n’ont pas l’habitude de lire de la fantasy. Par contre il faut aimer se mettre dans l’ambiance du récit, on subit chaque étape avec les personnages avec des descriptions très claires pour immerger au maximum le lecteur.

Je lirai avec plaisir l’intégrale 2 qui sort en Octobre et je vous conseille de débuter cette série. Si le départ semble un peu long, il faut s’accrocher et vous en serez récompensés !

Très bon

Acheter ce roman sur Amazon

Chroniqué par Lily Lily

:star: Les Aventuriers de la Mer – Intégrale 1 de Robin Hobb

Les aventuriers de la mer, Intégrale 1 – Robin HobbNombre de pages : 960 pages
Editeur : J’ai Lu
Date de sortie : 6 mai 2015
Collection : Imaginaire
Langue :  Français
ISBN-10:  2290108219
ISBN-13:  978-2290108215
Prix Editeur :  16,90€
Disponible sur Liseuse : NON

Son résumé :

La famille Vestrit connaît un revers de fortune. Il ne lui reste plus qu’un bateau en bois-sorcier, la Vivacia, que le capitaine Vestrit lègue à l’époux de sa fille aînée peu de temps avant de mourir. La fille cadette, se sentant délaissée, décide de le récupérer à n’importe quel prix.

Mon avis :

Ce premier volume d’intégrale regroupe les trois premiers livres du cycle des Aventuriers de la mer qui en compte huit en tout. Nous retrouvons donc : Le vaisseau magique, Le navire aux esclaves et La conquête de la liberté. Pour celles et ceux qui connaîtraient un peu Robin Hobb, cette série se déroule en parallèle de l’Assassin royal, c’est-à-dire dans le même monde mais avec des personnages différents et sans interconnexion.

Dans cette intégrale, nous suivons la famille Vestrit qui est une famille de marchands, ce qui équivaut à la classe noble pour Terrilville. Comme la plupart des nobles de cette ville, les Vestrit possèdent une vivenef : un bateau magique vivant, un navire intelligent et sensible. Lorsque le père Vestrit décède, cette vivenef est léguée à sa fille aînée Keffria et donc par mariage à son mari Kyle Havre. Althéa, sa fille cadette était pourtant la plus apte à en hériter et se sent spoliée, elle décide donc de récupérer son navire mais Kyle est lui bien déterminé à le conserver par appât du gain. Il va ainsi partir avec son fils, Hiémain, et participer à la traite d’esclaves.

Difficile de résumer une intégrale, il y a finalement plusieurs histoires en parallèle toutes plus intéressantes les unes que les autres. Je ne pouvais malheureusement pas faire un résumé plus complet sans risquer de vous révéler des éléments importants.

L’intrigue s’installe doucement mais sûrement. Plus on avance, plus on a envie de connaître la suite. Une bonne proportion du livre est destinée à mettre en place l’univers de fantasy, celui-ci est extrêmement bien détaillé et les pièces du décor s’installent progressivement.

En ce qui concerne les personnages, Althéa qui est l’un des grands personnages (voire LE grand personnage du roman) est à la fois attachante et exaspérante. Jeune adolescente, elle en possède les principales caractéristiques : une enfant qui se croit adulte avec la maturité et les sautes d’humeur propre à son âge. Kyle est l’un des méchants, il tient bien son rôle, il est faux-jeton, tyrannique même envers son propre fils, vindicatif et lâche pour ne rien arranger. Hiémain lui est posé, réfléchi, il a presque le même âge que sa tante Althéa. Il subit le voyage, son père, le lien qu’il a avec la vivenef et nage à contre-courant tout du long de l’histoire : il n’arrive pas à se lier avec l’équipage, il ne veut pas se lier avec la vivenef et le peu de fois où il fait quelque chose ou ne fait rien, on le lui reproche ou ce n’est pas assez bien. C’est finalement la victime du récit. Les personnages secondaires sont également très bien construits.

Le rythme du récit est très bien, par contre le découpage en chapitres est assez rude avec des chapitres tout de même plutôt longs (environ 30 pages chacun). L’action n’est pas très présente mais à mon avis elle le sera plus dans les prochaines intégrales, celle-ci se veut plus être une mise en place. En revanche, sur la fin du livre on commence à voir l’intrigue se profiler de façon palpitante et on a envie de connaitre le fin mot de l’histoire.

L’univers est magique mais reste facilement abordable même pour celles et ceux qui n’ont pas l’habitude de lire de la fantasy. Par contre il faut aimer se mettre dans l’ambiance du récit, on subit chaque étape avec les personnages avec des descriptions très claires pour immerger au maximum le lecteur.

Je lirai avec plaisir l’intégrale 2 qui sort en Octobre et je vous conseille de débuter cette série. Si le départ semble un peu long, il faut s’accrocher et vous en serez récompensés !

Très bon


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 67414 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines