Magazine Musique

Method Man « The Meth Lab » @@@

Publié le 21 août 2015 par Sagittariushh @SagittariusHH
The-Meth-Lab-Album - Hip-Hop/Rap

Method Man « The Meth Lab » @@@

Laisser un commentaire

J’avais encore des cheveux la dernière fois que Method Man avait sorti un album solo. C’était à la rentrée 2006, entre Game Theory de The Roots et Food & Liquor de Lupe Fiasco était sorti 4:21 The Day After chez Def Jam, peut-être le 2e meilleur album de sa carrière.

Considéré à l’époque comme le rappeur préféré du Wu-Tang par plein de monde, Meth a depuis perdu quelques places au classement, doublé par Raekwon qui occupait l’espace dans le rap game avec ses innombrables featurings plus le gigantesque Only Built 4 Cuban Linx 2 et Ghostface qui a empilé très bon projet sur très bon projet (indé ou non). L’activité de Method Man a été moindre même s’il s’est attelé à la suite Blackout! 2 avec Redman et des apparitions plus ou moins remarquées lors des dernières réunions désorganisées du Wu-Tang Clan.

Que Mr Mef bosse sur un nouvel album n’est un secret pour personne, cela fait des données qu’il bosse dessus et qu’on sait qu’il se nommera Crystal Meth, ainsi que sur une séquelle de How High et Blackout! 3. On n’avait pas prévu que The Meth Lab vienne s’intercaler pour calmer (ou non) la patience des fans. La nature du projet semble assez floue (j’y reviendrai à la fin) mais vu le nombre de guests, on penche plus vers une compilation qu’un disque solo à proprement parler. En commençant l’énumération par les poids lourds, on s’arrête sur les meilleurs titres de The Meth Lab comme « Straight Gutta » avec son jumeau de pétard Redman, le bras droit Streetlife, et un gauche, Hanz On, un type assez omniprésent car il est le boss de Hanz On Records, label qui sort ce projet via Tommy Boy Records. Ron Browz est sur le beat qui sert de single. Ensuite « The Purple Tape » avec Inspectah Deck et Raekwon, vu le titre et la présence de J57 pour l’instru, le morceau que je retiens le plus pour son ambiance à la hauteur.

Le produit cuisiné par Method Man est pour tout le reste très équivoque à bien des égards. Les featurings anonymes (Chedda Bang, Carlton Fisk, Hue Heff, Dro Pesci, Eazy Get Rite, Freaky Marciano) qui le seront aussi après leur passage, des prods de seconde zone (désolé mais trop de downtempo qui sonnent tous plus ou moins pareil) et un rappeur qui n’est plus au sommet de son art mais qui se rebelle par moments (« 2 Minutes of Your Time« ), voilà qui fait stabiliser le curseur sur la graduation « pas mal, sans plus ». Le prétexte de s’inspirer de la série Breaking Bad aurait été une bonne idée si cet album était addictif à souhait, ce qui est très loin d’être le cas. Le concept tient la route mais The Meth Lab ennuie vite.

Alors on se repose la question : est-ce une mixtape ou un album? Je dirai qu’on est face à un pré-album puisque Mr Mef annonce la sortie de Crystal Meth sans préciser quand exactement. Gageons qu’il sera un niveau supérieur que ce Meth Lab.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sagittariushh 4688 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines