Magazine Culture

ELECTIONS DU 4 SEPTEMBRE 2015 ( 14 et à suivre peut-être )

Par Citoyenhmida

SUITE…..

Et voilà, hier les marocain(e)s ont voté : exactement dans les mêmes proportion qu’en 2009 ! Soit, 52.36 % de participation, quelques dixièmes de points de moins qu’il y a 6 ans !

Donc premier constat, la politique à l’échelle locale et même à la nouvelle échelle régionale n’emballe pas la population !

Les premiers résultats communiqués officiellement, certes partiels mais la tendance a peut de risque ou de chance de s’inverser avec 81 % des votes dépouillés, montrent pourtant un changement fondamental dans la carte politique locale!

Le P.J.D. bénéficie d’un véritable raz-de-marée : il passe de la 6ème place avec 5,5 % des sièges en 2009 à la 2ème place avec 17.17 % des élus! Il faut reconnaitre que comme me l’a signalé le twitto @bergerdelatlas , il faut tenir compte du rapport candidats/élus : en 2009, le P.J.D. couvrait à peine la moitié des circonscriptions ce qui relativise ses résultats actuels. Le nombre de voix obtenus serait plus significatif!

Et les jérémiades des partis de l’opposition n’y feront rien : le P.A.M. et les autres partis de l’opposition (je ne sais si l’on peut parler d’alliés) sont ridicules dans leurs positions victimaires!

Le P.A.M. est resté le premier parti à l’échelle local, même s’il recule d’un point dans le nombre de sièges. De quoi se plaint-il ? De ne pas rafler la majorité absolue des sièges ? Pourquoi l’aurait-il obtenu ? Qu’a-til fait depuis sa création pour la mériter ?

Le P.I. semble avoir oublié que son patron ne fait pas l’unanimité au sein même de la formation et qu’il a déçu beaucoup d’authentiques adeptes de la Balance : résultats des courses, Hamid CHABAT cède sa place au P.J.D. et risque de disparaître des écrans politiques, s’il tient parole!

L’U.S.F.P. après s’être déchirée et finalement pratiquement sabordée; se voit réléguer à la 6ème place avec à peine plus de 8 % des sièges contre la 4ème place et 11,6 % des élus en 2009.

Du coté de la majorité gouvernementale, le R.N.I., le P.P.S. et le M.P. maintiennent ou consolident leur position !

On a beaucoup parlé de la F.D.G. grâce aux sorties du médiatique représentant de cette coalition dans la circonscription de Rabar-Agdal-Ryad : lui a réussi son pari, celui de revenir sur la scène politique, la F.D.G ne semble pas avoir séduit sauf à Outatalhadj où elle aurait raflé 18 sièges sur 28 !

Cela relève des mystères de la politique et de ses charmes !

Tout cela est bien beau, mais tant que l’on ne disposera pas des résultats exacts et surtout du nombre détaillé de voix recueillies par chaque formation (cela m’étonne que l’on accède jamais à cette donnée essentielle), les analyses resteront évasives!

Il faudra ensuite attendre les élections des présidents de conseils, communaux, municipaux et surtout régionaux ! Le véritable enjeu est en fait celui des présidences des conseils régionaux !

Nous aurons peut-être et enfin des conseils avec des majorités claires et nettes, où les responsabilités des uns et des autres seront définies : la responsabilité de ceux qui dirigent et la responsabilité de ceux qui sont dans l’opposition!
Il est tant d’en finir avec ces conseils bloqués dans leur action !

Tout le reste relève du folklore politique auquel nous sommes habitués depuis belle lurette et auquel nous participons par notre abstention massive!

A suivre ….peut-être ….


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Citoyenhmida 1351 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines