Magazine Culture

La Chevauchée Sauvage de Jaci Burton

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

:star: Wild Riders Tome 1 : La Chevauchée Sauvage de Jaci Burton

La Chevauchée Sauvage de Jaci Burton Relié: 384 pages
Editeur : MILADY
Date de sortie : 28 août 2015
Collection : Suspense
Langue : Français
ISBN-10: 2811215522
ISBN-13: 978-2811215521
Prix Editeur : 7,20€
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé :
En testant la sécurité d’un musée, la détective Lily West ne s’attendait pas à tomber sur un cambrioleur, et encore moins sur Mac Canfield, le bad boy qui figure dans ses fantasmes depuis près de dix ans. Quand un tireur invisible tente d’abattre Lily et Mac à la sortie du musée, le voleur pousse la détective à enfourcher sa moto et se lance avec elle dans une course effrénée. Aux côtés de Mac, Lily va découvrir le gang des Wild Riders, bikers qui travaillent en secret pour le FBI. Leur mission : récupérer une éprouvette contenant un virus mortel…

Mon Avis :

Le résumé me disait bien. En plus découvrir un romantic suspense signé de la plume de Jaci Burton, était plutôt tentant

Pour tout vous dire et sans tourner autour du pot, ça ne servira à rien, je n’ai pas vraiment aimé ce titre. J’en suis la première déçue parce que j’aime beaucoup son autre série sur le sport qui est assumée super hot avec de très beaux spécimen mâle.
La chevauchée Sauvage n’a rien d’un romantic suspense. Ou alors, il est totalement caché sous la multitude de scènes érotiques qui jalonne ce bouquin. L’ambiance est donné dès le départ quand l’héroïne a son premier orgasme en solitaire en fantasmant sur un de ses ex alors qu’elle était censé surveiller les gardiens d’un musé. La belle est détective privé. Se remettant à peine de ce petite plaisir en solo, elle va être confrontée à un cambrioleur qu’elle connaît bien. Et pour cause puisqu’il s’agit du fameux ex sur lequel elle fantasmait quelques minutes plus tôt.

Bien vite, le jeune homme qui n’est plus un cambrioleur mais qui travaille pour une organisation secrète (oui encore une) pour le gouvernement, est chargé de récupérer un dangereux virus et de le mettre en sécurité. L’héroïne qui est maintenant en danger à cause de lui, doit le suivre bon gré mal gré. Alors oui, l’histoire aurait pu être palpitante, trépidante, un peu à la Mission Impossible ponctuée de quelques scènes épicées et autre joyeuseté histoire de combler les lectrices… Mais au final, il n’y aura que ça du début à la fin. Ce titre, la trame de fond, ne sert qu’à couvrir une histoire de cul mal enlevée. C’est triste à dire mais le suspense se retrouve noyé dans une multitude de scènes érotiques qui jalonnent ce titre. A tel point que parfois on en oublie l’intrigue de base : qu’ils sont poursuivis par de joyeux méchants, prêt à récupérer un virus mortel.

Ca a été une vraie déception pour moi ! J’avais beau avancer et à chaque fois les héros se retrouvaient en position allongée ou dans d’autres positions qui ne nécessitaient ni la fuite, ni la défense. Autant le dire, c’était peu crédible. Rien n’ira relever le niveau et on se demande ce que l’auteure a voulu apporter. En tout cas, une chose est sûre, ce titre n’a rien à faire dans le genre du romantic suspense. Il n’y a pas de suspense, ou alors si, on se demande quand cet étalage de scènes toutes plus dégoulinantes d’orgasmes et autres liquides douteux s’arrêtera.

J’aime bien lire ce genre de scène mais pas à toutes les pages ni à toutes les sauces plus ou moins réchauffées. Au final, je n’en retiens l’image que de deux chaud lapins aussi crédibles qu’une Miley Cyrus qui se serait reconvertie en bonne-sœur. Ca ne passe pas et c’est bien dommage pour son auteur qui descend d’un cran dans mes appréciations. Je ne sais pas ce que vaut la suite, j’espère juste qu’elle se réveillera et se reprendra en main parce qu’à ce niveau…

A lire si vous voulez découvrir une histoire dont la trame est menée exclusivement par le désir commun de deux héros qui se sautent dessus tout le temps et à toutes les pages. Pour celles qui veulent un vrai romantic suspense, je pense pouvoir vous dire de passer votre chemin sans regret… Malheureusement.

Moyen

Acheter ce livre sur Amazon

:star: Wild Riders Tome 1 : La Chevauchée Sauvage de Jaci Burton

La Chevauchée Sauvage de Jaci Burton Relié: 384 pages
Editeur : MILADY
Date de sortie : 28 août 2015
Collection : Suspense
Langue : Français
ISBN-10: 2811215522
ISBN-13: 978-2811215521
Prix Editeur : 7,20€
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé :
En testant la sécurité d’un musée, la détective Lily West ne s’attendait pas à tomber sur un cambrioleur, et encore moins sur Mac Canfield, le bad boy qui figure dans ses fantasmes depuis près de dix ans. Quand un tireur invisible tente d’abattre Lily et Mac à la sortie du musée, le voleur pousse la détective à enfourcher sa moto et se lance avec elle dans une course effrénée. Aux côtés de Mac, Lily va découvrir le gang des Wild Riders, bikers qui travaillent en secret pour le FBI. Leur mission : récupérer une éprouvette contenant un virus mortel…

Mon Avis :

Le résumé me disait bien. En plus découvrir un romantic suspense signé de la plume de Jaci Burton, était plutôt tentant

Pour tout vous dire et sans tourner autour du pot, ça ne servira à rien, je n’ai pas vraiment aimé ce titre. J’en suis la première déçue parce que j’aime beaucoup son autre série sur le sport qui est assumée super hot avec de très beaux spécimen mâle.
La chevauchée Sauvage n’a rien d’un romantic suspense. Ou alors, il est totalement caché sous la multitude de scènes érotiques qui jalonne ce bouquin. L’ambiance est donné dès le départ quand l’héroïne a son premier orgasme en solitaire en fantasmant sur un de ses ex alors qu’elle était censé surveiller les gardiens d’un musé. La belle est détective privé. Se remettant à peine de ce petite plaisir en solo, elle va être confrontée à un cambrioleur qu’elle connaît bien. Et pour cause puisqu’il s’agit du fameux ex sur lequel elle fantasmait quelques minutes plus tôt.

Bien vite, le jeune homme qui n’est plus un cambrioleur mais qui travaille pour une organisation secrète (oui encore une) pour le gouvernement, est chargé de récupérer un dangereux virus et de le mettre en sécurité. L’héroïne qui est maintenant en danger à cause de lui, doit le suivre bon gré mal gré. Alors oui, l’histoire aurait pu être palpitante, trépidante, un peu à la Mission Impossible ponctuée de quelques scènes épicées et autre joyeuseté histoire de combler les lectrices… Mais au final, il n’y aura que ça du début à la fin. Ce titre, la trame de fond, ne sert qu’à couvrir une histoire de cul mal enlevée. C’est triste à dire mais le suspense se retrouve noyé dans une multitude de scènes érotiques qui jalonnent ce titre. A tel point que parfois on en oublie l’intrigue de base : qu’ils sont poursuivis par de joyeux méchants, prêt à récupérer un virus mortel.

Ca a été une vraie déception pour moi ! J’avais beau avancer et à chaque fois les héros se retrouvaient en position allongée ou dans d’autres positions qui ne nécessitaient ni la fuite, ni la défense. Autant le dire, c’était peu crédible. Rien n’ira relever le niveau et on se demande ce que l’auteure a voulu apporter. En tout cas, une chose est sûre, ce titre n’a rien à faire dans le genre du romantic suspense. Il n’y a pas de suspense, ou alors si, on se demande quand cet étalage de scènes toutes plus dégoulinantes d’orgasmes et autres liquides douteux s’arrêtera.

J’aime bien lire ce genre de scène mais pas à toutes les pages ni à toutes les sauces plus ou moins réchauffées. Au final, je n’en retiens l’image que de deux chaud lapins aussi crédibles qu’une Miley Cyrus qui se serait reconvertie en bonne-sœur. Ca ne passe pas et c’est bien dommage pour son auteur qui descend d’un cran dans mes appréciations. Je ne sais pas ce que vaut la suite, j’espère juste qu’elle se réveillera et se reprendra en main parce qu’à ce niveau…

A lire si vous voulez découvrir une histoire dont la trame est menée exclusivement par le désir commun de deux héros qui se sautent dessus tout le temps et à toutes les pages. Pour celles qui veulent un vrai romantic suspense, je pense pouvoir vous dire de passer votre chemin sans regret… Malheureusement.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 67390 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines