Magazine Bien-être

La suprême conscience

Publié le 05 septembre 2015 par Joseleroy

Pour s'éveiller au Soi, à sa vraie nature, il suffit d'inverser la direction de son regard et de regarder CE qui regarde; immédiatement, le Soi est reconnu par le Soi.

jlr

dattatreya1

"Réfléchis, Astāvakra, sur cette essence limpide qui est la tienne ! Tu n'es ni le corps, ni le souffle vital, ni même le mental, car celui-ci est instable. Le corps, lui, n'est que la somme de ses constituants primordiaux (dhātu), comment pourrait-il être ton essence ? De plus, il se manifeste comme un objet « autre », se détachant ainsi de l'idée du « Je ». Le souffle et le mental se détachent pareillement de l'idée du « Je ». Mais la suprême conscience, elle, ne s'en détache jamais. Aussi est-ce elle, le sujet connaissant universel, qui constitue en vérité ton être, Astāvakra ! Inverse la direction de ton regard et contemple la conscience pure, ton propre Soi. Les meilleurs esprits parviennent à la saisir au moment même où on les instruit à son sujet."

La doctrine secrète de la déesse Tripura, Trad. M. Hulin, modifiée.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Joseleroy 216084 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines