Magazine Culture

Pisteur- Livre 1 – Partie 1 d’Orson Scott Card

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

Chroniqué par Séverine Séverine

:star: Pisteur- Livre 1 – Partie 1 d’Orson Scott Card

pisteur orson scott card

Nombre de pages : 313
Editeur : J’ai Lu
Collection : Semi-poche
Date de sortie : 24 août 2013
Langue : Français
ISBN-10: 2290023205
ISBN-13: 978-2290023204
Prix Editeur : 14 €
Disponible sur Liseuse : OUI


Son résumé :

Rigg sait garder les secrets, le sien en particulier : il est un pisteur, capable de traquer n’importe qui en suivant des traces que lui seul perçoit.

À la disparition de son père, le garçon est stupéfié de découvrir que ce dernier lui cachait bon nombre de choses : des informations sur son passé, son identité, son destin. Alors qu’il mesure toutes les perspectives qu’offre son étrange talent, son existence tout entière va prendre une nouvelle tournure…

Mon avis :

Dans ce roman d’Orson Scott Card, on suit Rigg, un jeune garçon né avec un pouvoir étonnant : celui de voir les traces laissées par tout être vivant comme des fines traînées scintillantes. Il est capable de distinguer celles des animaux ou des humains, de savoir si elles sont récentes ou pas et même d’en suivre une en particulier, ce qui fait de lui un excellent pisteur. Rigg a treize ans lorsque son père disparait brutalement. Au moment de mourir, son père lui révèle qu’il a une sœur et une mère et qu’il doit les retrouver, alors que Rigg a toujours vécu dans les montagnes, seul avec son père trappeur. Ce n’est que la première des révélations qui vont troubler notre jeune héros : en effet, il se retrouve avec une fortune en pierres précieuses laissée par son père et il découvre son nom de famille, Sessamekesh, qui ne laisse pas indifférent les personnes rencontrées au cours de son voyage… Qui est vraiment Rigg et d’où lui vient son étrange pouvoir ? On a hâte de le découvrir !

Pisteur est par bien des aspects un roman classique de fantasy qui met en scène un jeune héros dans sa quête initiatique, sous la forme d’un voyage, à la recherche de son identité. Rigg n’est pas tout seul : il est accompagné d’Umbo, un garçon de son âge, et de Miche, un tavernier. Mais, ces deux personnages sont plus intéressants qu’il n’y paraît au premier abord. Miche est un ancien soldat reconverti en tavernier bourru qui n’a pas perdu sa carrure et son habilité dans le maniement des armes. Umbo est doté, comme Rigg, d’un pouvoir étonnant : il est capable d’influer sur le temps, de l’accélérer ou le ralentir selon les personnes. Rigg et Umbo ont tous deux été formés à l’utilisation de leur pouvoir par le père de Rigg, qui se révèle être un homme mystérieux, sans nom et que l’on appelle parfois le Voyageur.

Rigg a en outre suivi tout un tas de leçons de son père, inutiles dans la montagne pour chasser les animaux, mais qui vont se révéler bien pratiques, à la surprise de Rigg, dans son voyage : par exemple, la capacité à cacher ses émotions ou bien à se comporter différemment, comme un garçon sans argent ou bien un jeune prince fortuné, selon les personnes rencontrées. Mais sa formation, tout comme celle d’Umbo, est loin d’être terminée et les obstacles qui se dressent sur leur chemin sont multiples.

Ce roman est un peu long à démarrer, mais une fois Rigg en route pour découvrir son identité, il se dévore plus qu’il ne se lit. On a vraiment hâte de découvrir la véritable identité de Rigg et de son père et d’en savoir plus sur les étranges pouvoirs des garçons. La fin est un vrai cliffangher comme il se doit ce qui nous rend encore plus qu’impatients. Orson Scott Card a créé tout un univers captivant avec sa propre géographie et son Histoire ancienne dont les quelques éléments dévoilés par-ci par-là nous donnent vraiment envie d’en savoir plus. Une particularité de ce roman est d’insérer au début de chaque chapitre une histoire complètement différente, celle de Ram Odin, pilote en plein voyage interstellaire perdu dans les notions de temps et d’espace. C’est assez obscur pour l’instant, mais on ne doute pas un instant que la suite de Pisteur fera le lien entre les deux histoires. Pisteur est le premier tome d’une série que je ne vais pas manquer de lire avec plaisir !

Très bon

Acheter ce roman sur Amazon

Chroniqué par Séverine Séverine

:star: Pisteur- Livre 1 – Partie 1 d’Orson Scott Card

pisteur orson scott card

Nombre de pages : 313
Editeur : J’ai Lu
Collection : Semi-poche
Date de sortie : 24 août 2013
Langue : Français
ISBN-10: 2290023205
ISBN-13: 978-2290023204
Prix Editeur : 14 €
Disponible sur Liseuse : OUI


Son résumé :

Rigg sait garder les secrets, le sien en particulier : il est un pisteur, capable de traquer n’importe qui en suivant des traces que lui seul perçoit.

À la disparition de son père, le garçon est stupéfié de découvrir que ce dernier lui cachait bon nombre de choses : des informations sur son passé, son identité, son destin. Alors qu’il mesure toutes les perspectives qu’offre son étrange talent, son existence tout entière va prendre une nouvelle tournure…

Mon avis :

Dans ce roman d’Orson Scott Card, on suit Rigg, un jeune garçon né avec un pouvoir étonnant : celui de voir les traces laissées par tout être vivant comme des fines traînées scintillantes. Il est capable de distinguer celles des animaux ou des humains, de savoir si elles sont récentes ou pas et même d’en suivre une en particulier, ce qui fait de lui un excellent pisteur. Rigg a treize ans lorsque son père disparait brutalement. Au moment de mourir, son père lui révèle qu’il a une sœur et une mère et qu’il doit les retrouver, alors que Rigg a toujours vécu dans les montagnes, seul avec son père trappeur. Ce n’est que la première des révélations qui vont troubler notre jeune héros : en effet, il se retrouve avec une fortune en pierres précieuses laissée par son père et il découvre son nom de famille, Sessamekesh, qui ne laisse pas indifférent les personnes rencontrées au cours de son voyage… Qui est vraiment Rigg et d’où lui vient son étrange pouvoir ? On a hâte de le découvrir !

Pisteur est par bien des aspects un roman classique de fantasy qui met en scène un jeune héros dans sa quête initiatique, sous la forme d’un voyage, à la recherche de son identité. Rigg n’est pas tout seul : il est accompagné d’Umbo, un garçon de son âge, et de Miche, un tavernier. Mais, ces deux personnages sont plus intéressants qu’il n’y paraît au premier abord. Miche est un ancien soldat reconverti en tavernier bourru qui n’a pas perdu sa carrure et son habilité dans le maniement des armes. Umbo est doté, comme Rigg, d’un pouvoir étonnant : il est capable d’influer sur le temps, de l’accélérer ou le ralentir selon les personnes. Rigg et Umbo ont tous deux été formés à l’utilisation de leur pouvoir par le père de Rigg, qui se révèle être un homme mystérieux, sans nom et que l’on appelle parfois le Voyageur.

Rigg a en outre suivi tout un tas de leçons de son père, inutiles dans la montagne pour chasser les animaux, mais qui vont se révéler bien pratiques, à la surprise de Rigg, dans son voyage : par exemple, la capacité à cacher ses émotions ou bien à se comporter différemment, comme un garçon sans argent ou bien un jeune prince fortuné, selon les personnes rencontrées. Mais sa formation, tout comme celle d’Umbo, est loin d’être terminée et les obstacles qui se dressent sur leur chemin sont multiples.

Ce roman est un peu long à démarrer, mais une fois Rigg en route pour découvrir son identité, il se dévore plus qu’il ne se lit. On a vraiment hâte de découvrir la véritable identité de Rigg et de son père et d’en savoir plus sur les étranges pouvoirs des garçons. La fin est un vrai cliffangher comme il se doit ce qui nous rend encore plus qu’impatients. Orson Scott Card a créé tout un univers captivant avec sa propre géographie et son Histoire ancienne dont les quelques éléments dévoilés par-ci par-là nous donnent vraiment envie d’en savoir plus. Une particularité de ce roman est d’insérer au début de chaque chapitre une histoire complètement différente, celle de Ram Odin, pilote en plein voyage interstellaire perdu dans les notions de temps et d’espace. C’est assez obscur pour l’instant, mais on ne doute pas un instant que la suite de Pisteur fera le lien entre les deux histoires. Pisteur est le premier tome d’une série que je ne vais pas manquer de lire avec plaisir !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 67443 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines