Magazine Entreprise

Rencontre nationale sur la situation économique du 15 septembre : Vers une nouvelle approche ?

Publié le 07 septembre 2015 par Ouadayazid1
Rencontre nationale sur la situation économique du 15 septembre : Vers une nouvelle approche ?Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a annoncé lors de la rencontre gouvernement-walis qu'une rencontre nationale sur la situation économique se tiendra le 15 septembre prochain.

M. Sellal a précisé que cette rencontre regroupera le Conseil national économique et social (CNES) et les experts économiques pour examiner la situation économique du pays. M. Sellal a en outre souligné que l'objectif essentiel du gouvernement est de "permettre à l'Algérie de surmonter la crise économique actuelle pour réaliser la croissance sans toucher aux acquis sociaux, mais aussi sans recourir de manière abusive aux réserves financières du pays".
En plus de savoir quel impact a la crise sur l'économie algérienne, cette conférence constitue un évènement qui a pour objectif d'ouvrir un dialogue sur un certain nombre de points concernant la situation économique du pays, il s'agit entre autres des questions de voir comment financer les infrastructures et le développement du secteur privé algérien, de mobiliser le capital humain et de la demande locale au développement des capacités productives. Les objectifs de la rencontre sont d'éclaircir les choses, d'examiner le contexte et les objectifs, en lien avec les enjeux de développement, d'échanger les idées sur le rôle que doit jouer chaque acteur dans différents domaines qu'il s'agisse de développement économique, de la lutte contre la pauvreté et la création d'emploi en Algérie. Pour le volet IDE et des relations de partenariat, différents sujets seront abordés, il sera surtout question de réfléchir sur les mécanismes et les aspects techniques, législatifs, financement et renforcement de capacité des ressources humaines, questions également qui font partie des objectifs de la rencontre et pour terminer, approfondir la réflexion sur le rôle de la recherche scientifique et technique dans le domaine de l'économie. Dans ce contexte il convient de noter que l'Algérie a réussi à enclencher une dynamique dans ce sens et pourrait même faire bonne figure en la matière. Cela dit aussi, malgré la crise, des experts qui apprécient positivement le bilan du gouvernement estiment que tout n'est peut-être pas irrémédiablement perdu, d'où l'intérêt, soutient-ils, de lancer enfin de grands projets d'investissements, notamment industriels en s'affranchissant si possible de toutes les dispositions contraignantes. Le pays a enregistré des faiblesses dans la productivité du travail, des infrastructures, du financement de l'économie, du cadre législatif qui n'est pas trop incitatif, etc. Il s'agit aussi d'identifier ensemble des secteurs qui pourraient accroître la croissance économique. A vrai dire, l'Algérie pourrait bâtir son développement sur des secteurs comme l'industrie, l'agriculture, le tourisme et les services. Désormais, le gouvernement doit avoir un choix résolu pour permettre à l'économie nationale de faire des bonds dans les secteurs qui ont des potentialités. Pour ce faire, des économistes pensent que certains secteurs gagneraient à être renforcés. C'est le cas du secteur de l'énergie, des infrastructures de façon globale, l'adéquation entre la formation et l'emploi, etc., ils estiment qu'une nouvelle approche s'impose et qu'à l'avenir il y a des efforts à faire.
Farid B.
http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/82819


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ouadayazid1 3105 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines