Magazine Bourse

Se dépêcher de se la couler douce

Publié le 07 septembre 2015 par Chroom

Se dépêcher de se la couler douce

En Suisse, nous avons la chance de pouvoir bénéficier d'un système de prévoyance assez efficace. Les 3 piliers permettent d'assurer un revenu suffisant pour nos vieux jours et même d'anticiper quelque peu sa retraite. Il ne faut bien entendu pas s'attendre à des miracles, car on reste dans un système d'assurances, mais on peut combiner ces avantages avec une stratégie de placement orientée dividendes croissants pour prendre une retraite véritablement anticipée.

Pour pouvoir arrêter de travailler avant le délai légal (65 ans pour les hommes et 64 ans pour les femmes), il est essentiel se préparer suffisamment tôt. Parmi les différents point importants à prendre en compte, on peut citer :

- économiser en connaissant ses postes de dépenses courantes et en vivant avec moins 

- investir intelligemment et patiemment en misant sur les dividendes croissants

- utiliser à son avantage le système suisse de prévoyance

Concernant ce dernier point, rappelons brièvement quels sont les 3 piliers et comment on peut les utiliser pour parvenir plus vite à une retraite anticipée.

1ER PILIER

Il est possible de toucher la rente du 1er pilier (AVS) 2 ans avant l’âge ordinaire de la retraite. La prise de retraite anticipée entraine une diminution de la rente perçue : 

- diminution de 6.8 % pour une anticipation de 1 an

- diminution de 13.6% pour une anticipation de 2 ans

2E PILIER

Il est possible de toucher la rente du 2e pilier (LPP) 5 ans avant l’âge ordinaire de la retraite. On peut aussi utiliser son capital pour acquérir/amortir un bien immobilier, ce qui permet d'anticiper de s'affranchir de la limite des 5 ans.

 3E PILIER

Il est possible de toucher la rente du 3e pilier lié 5 ans avant l’âge ordinaire de la retraite. La souscription d’un 3e pilier permet de minimiser les conséquences d’une prise de retraite anticipée, tout en bénéficiant d'avantages fiscaux (les versements effectués sur ce compte sont déduits du revenu imposable).

 Une fois à l’âge de la retraite, les estimations montrent que l’on a besoin d’environ 80% de son dernier salaire pour maintenir son niveau de vie habituel. Dans le pire de cas, la rente de retraite peut représenter dans le système de prévoyance suisse seulement 60% du dernier salaire perçu (avec une rente AVS minimale et un LPP minimal).

Calculez ici votre manque de revenu à la retraite

Il est donc important, surtout si l'on prévoir de s'arrêter de travailler avant, de combler ce manque à gagner par une stratégie de placement efficace. La combinaison gagnante c'est un 3e pilier pour bénéficier des avantages fiscaux et des dividendes croissants pour dégager une bonne rentabilité.

dépêcher couler douce

Sponsored Post 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chroom 366 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte