Magazine Culture

Anne Hébert – Paysage (1953)

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Anne HébertRoulée dans ma rage
Comme dans un manteau galeux
Je dors sous un pont pourri
Vert-de-gris et doux lilas

Les douleurs séchées
Algues, ô mes belles mortes,
L’amour changé en sel
Et les mains à jamais perdues.

Sur les deux rives fume mon enfance
Sable et marais mémoire fade
Que hante le cri rauque
D’oiseaux imaginaires châtiés par le vent.

***

Anne Hébert (Sainte-Catherine-de-Fossambault, Québec 1916 – Montréal, Québec 2000)Le tombeau des rois (1953)



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 11329 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines