Magazine Cinéma

La revue des blogs

Par Tobie @tobie_nathan

à propos de Ce pays qui te ressemble

De Livre en Livres

http://lecturesdebrigt.canalblog.com/archives/2015/08/29/32512307.html

Tobie Nathan, Ce Pays qui te ressemble, Paris, Stock, 2015

Tobie Nathan, Ce Pays qui te ressemble, Paris, Stock, 2015

Ce pays qui te ressemble, c’est une grande fresque, à la fois un voyage dans le temps et dans l’espace, une galerie de personnages hauts en couleur,  un roman foisonnant dans lequel on sent l’amour de l’auteur pour son pays. Un pays aux milles facettes, aux mille saveurs, aux milles senteurs, ou se côtoient des habitants de toutes religions, de toutes conditions, pauvres ou riches. Ou on découvre les ruelles du Caire, les palais d’Alexandrie, mais aussi le désert, le Nil, la mer……un pays où la magie, ses démons et ses talismans côtoie la foi religieuse, sa sagesse et ses chants. L’Egypte de Tobie Nathan est faite de tout cela. Il a de plus un véritable talent de conteur, sa plume est belle et pleine de poésie. J’ai éprouvé beaucoup de plaisir à la lecture de ce livre, mais aussi un peu de nostalgie lorsque je l’ai refermé.

On ne lit jamais trop

http://onnelitjamaistrop.blogspot.fr/2015/08/la-rentree-litteraire-2015-ce-pays-qui.html

racontée par Tobie Nathan.

« L’éternelle Egypte ! »

Mon avis :

     « La magie de l’Orient » vient encore de frapper ! 

     J’ai appris beaucoup sur la famille du roi Fouad, et de sa descendance, jusqu’à Farouk, qui dut affronter la Seconde Guerre Mondiale, et la fameuse « Afrika korps »  l’armée de Rommel ! Sans parler de l’Angleterre qui se voyait bien rester en Egypte ! La diplomatie française aussi. 

     Un djinn devait se cacher entre les lignes, et tel celui de la lampe d’Aladin, il s’est échappé à force de caresser les pages …  Je crois que je vais poser ce livre sur ma pile de livre à lire et à relire, afin de pouvoir m’attarder sur certains passages et les étudier un peu plus en détail.

Chez Iluze

http://iluze.eu/tobie-nathan-ce-pays-qui-te-ressemble/

L’écriture de Tobie Nathan est également très jolie. Très détaillée, elle permet de donner l’ambiance de ce quartier grâce à la description des lieux, des odeurs et des saveurs qui composent la vie de ces habitants.

Les personnages sont atypiques et j’ai été intriguée par pas mal d’entre eux les parents de Zohar d’abord puis Zohar et sa soeur de lait et finalement le roi Farouk, le dernier « pharaon » d’Egypte.

Ce fut vraiment une très jolie lecture. Je vous le conseille vivement ! Il sort le 19 août prochain en librairie.

Page

Les livres par les libraires

http://www.pagedeslibraires.fr/livre-8427/ce-pays-qui-te-ressemble.html?osa=2907eb7cd304c3acf57243ea363dd62fdccef3ae

27/07/2015

Ce pays qui te ressemble

Par ISABELLE COURIOL, Librairie de Paris, Saint-Étienne

Avec ce livre, Tobie Nathan raconte l’histoire d’un demi-siècle où tout bascule, de la vie heureuse à l’exil. Cette saga est une parfaite synthèse du roman juif, avec ses rires et ses larmes, et du conte oriental avec sa magie, ses musiques, ses couleurs.


Lecteurs.com

http://www.lecteurs.com/livre/ce-pays-qui-te-ressemble/4039421

margot szablewski

a donné son avis sur le livre Ce pays qui te ressemble

EgypteaucoeurTobie Nathan nous entraîne dans les rues d’Égypte, il nous donne le privilège de vivre avec ses personnages , de partager leur quotidien avec un tel réalisme. C’est un livre pleins de féerie , de magie, d’empathie avec des scènes d’amour , d’amitié, un livre qui décrit en détails la grandeur et la décadence du roi Farouk, adoré de son peuple, on prend part à sa vie, ses mœurs, ses folies.

Des mots arabes viennent rythmer ce récit , c’est une invitation au voyage , on est transporté en Égypte , dans ses rues , dans son histoire , c’est un livre pleins de réalisme et de réalités. 

J’ai beaucoup aimé ce livre , ce voyage historique dans l’Égypte et dans le temps , dans une Égypte ou tout était possible et qui est devenue un monde de débâcle où seul le pouvoir prime au delà des rêves …

Ce livre a était celui que j’ai préféré de ma sélection , alors rien que pour le voyage , la magie , je vous conseille de faire route vers l’Égypte avec Zohar et Masreya

Frédérique CAMPS a commenté l’avis de Frédérique CAMPS

Ce pays qui te ressemble est en tous points magnifique.

Au-delà de l’histoire avec un H, Tobie Nathan nous raconte de magnifiques histoires d’amour . D’abord, celle des parents de Zohar, Esther la jeune fille dérangée et Motty son mari aveugle. Celle de Zohar lui-même et de sa sœur de lait …

Mais l’auteur nous parle surtout de son histoire d’amour éternelle pour son pays natal à travers tous ces évènements qui ont changé la vie de ses congénères et la sienne.

L’écriture est bien tournée, accessible et pleine de poésie. Tobie Nathan nous transporte dans ces histoires et les chapitres sont ponctués de magnifiques phrases telles que « L’amour n’est pas un besoin, pas d’avantage le résultat d’un désir ; lorsqu’il survient, l’amour est toujours une fracture dans l’ordre du monde » ou « mariés comme tous les autres, mais ils avaient obtenu l’amour en prime, un don de Dieu , assurément ».

Ce livre est mon préféré dans les 4 que j’ai eu la chance de lire pour les explolecteurs de la rentrée et il m’a grandement donné envie de découvrir les autres œuvres de Tobie Nathan.

Christophe ROBERT

Saga aux ramifications multiples, portraits flamboyants de membres de la famille, secrets obscurs et superstitions, la première moitié du livre est savoureuse comme un loukoum à la rose ou un thé à la menthe. L’écriture est créative, ré-créative, drôle, envoutante. C’est une féérie inventive et jouissive qui rappelle « La maison aux esprits » de Isabel Allende ou « 100 ans de solitude » de Gabriel Garcia Marquez.

Judaïcalgeria

http://www.judaicalgeria.com/pages/nouveautes/news.html

Vient de paraitre en librairie,nos livres « coup de coeur »:

Ce pays qui te ressemble de Tobie Nathan Ed. Stock Aout 2015

En 1925, au Caire, dans Haret el Yahoud, « la ruelle des juifs » vivent Esther qu’on dit un peu folle, peut être possédée des démons, et Motty, aveugle, à la mémoire sans limite, qui gagne sa vie comme comptable pour les marchands du souk. Quand deux ans après leur union, aucun enfant ne s’annonce encore, Esther doit avoir recours aux sortilèges d’une femme arabe, la sorcière Khadouja. De cette union naitra enfin Zohar : le joyau. Il naît chétif, refuse le sein de sa mère. On doit lui trouver une nourrice : ce sera Jinane, la chanteuse arabe dont la voix enchante tous les hommes, et qui vient d’accoucher d’une petite fille, Masreya. Zohar sera séparé de sa soeur de lait assez tôt, mais ils vont se retrouver à plusieurs reprises et éprouver l’un pour l’autre un amour fusionnel, bien qu’interdit.

Un pays aux milles facettes, aux mille saveurs, aux milles senteurs, ou se côtoient des habitants de toutes religions, de toutes conditions, pauvres ou riches. Ou on découvre les ruelles du Caire, les palais d’Alexandrie, mais aussi le désert, le Nil, la mer……un pays où la magie, ses démons et ses talismans côtoie la foi religieuse, sa sagesse et ses chants. L’Egypte de Tobie Nathan est faite de tout cela. Il a de plus un véritable talent de conteur, sa plume est belle et pleine de poésie.

Sophie Lit des livres

http://sophielitdeslivres.tumblr.com/

Des odeurs d’encens et d’huiles, des parfums d’épices, des voiles légers qui virevoltent, des youyous et des danses endiablées, du sexe et de l’amour, qu’elle est belle cette évocation de l’Egypte du roi Farouk.

Juifs et musulmans à l’unisson, partageant la même langue et les mêmes superstitions, voitures de luxes et ruelles sombres et gaies à la fois, guerre et nationalisme, on parcourt 30 ans d’histoire d’un peuple qui a perdu son innocence à mesure qu’il se radicalisait.

J’ai aimé ce livre. Beaucoup. J’ai souri, j’ai palpité et j’ai presque pleuré.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tobie 14368 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte