Magazine Culture

Café Swing – Cherokee

Publié le 19 septembre 2015 par Idherault.tv @ebola34

Café swing, créé en mai 2010, est un quartet qui interprète des standards swing des années 30 (Benny Goodman, Django Reinhardt, Lester Young, Coleman Hawkins, etc...) Jacques Sallent à la trompette et Nicolas Kientz au saxophone ténor font vivre leur répertoire sur des thèmes librement interprétés ou arrangés enrichis de passages orchestrés (riffs, solis et codas) accompagnés par le son puissant de la contrebasse de Laurent Clain et la guitare d'Alain Hakoun reconnu comme l'un des meilleurs accompagnateurs dans le style manouche.

Café swing plait à tous les publics. La présentation de notre trompettiste plein d'humour et de malice crée un lien et une communication formidable avec les auditeurs.

Jacques Sallent: Cornet , clarinette
Café Swing – Cherokee
Nicolas Kientz : sax
Alain Hakoun: Guitare
Daniel Grosbard:contrebasse

Captation réalisée aux Anartistes (Montblanc - 34) le 5 septembre 2015.

CHEROKEE

Cherokee, également connue sous le nom Cherokee (Indian Love Song), est une chanson écrite en 1938 par Ray Noble. Elle était prévue pour être le premier mouvement d'une Indian Suite en cinq pièces (Cherokee, Comanche War Dance, Iroquois, Seminole et Sioux Sue). Ce morceau est devenu un standard de jazz.

C'est un morceau réputé pour son tempo très élevé, qui peut le rendre difficile à jouer. Le pont enchaîne des II-V-I dans plusieurs tonalités.

De très nombreux musiciens ont repris ce morceau, dont :

Charlie Parker
the Count Basie Orchestra
Duke Ellington
Art Tatum (1954)
Sarah Vaughan (1955)
Bud Powell sur Jazz Giant (1956)
Johnny Smith sur Moonlight in Vermont (1956)
Lee Konitz, Brad Mehldau et Charlie Haden sur Alone Together (1997)
Biréli Lagrène sur Move (2004)

Plusieurs musiciens Be-bop se sont servi de la grille de cette chanson pour composer des morceaux originaux, dont Charlie Parker (Ko-Ko, Warming up a riff, Home Cookin'II, dont beaucoup sont des improvisations sur la grille de Cherokee sans thème précis), Lennie Tristano (Marshmellow, 1949) ou Stan Getz et Jimmy Raney (Parker 51).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Idherault.tv 36676 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine