Magazine Culture

Le mot du mercredi : Veisalgie

Publié le 23 septembre 2015 par Bastienb

gueuleHier, c’était l’anniversaire de tonton Bernard (un vrai saint) et il y avait de l’ambiance à la salle des fêtes intercommunale Francis Lalane de Mézydon-sur- Lagueule. Surtout, vous l’avez bien gouté le punch maison du Bernard, il était fort bon ce breuvage. Mais (à peine) caché dans le délicieux jus de goyave, il y avait aussi un vieux rhum agricole des familles qui titrait autant en degrés que le QI de Nabilla (qui devrait tout de même être flattée d’apprendre qu’il s’élève à 55). Et, soutenu par le rythme infernal du Best of Patrick Sébastien balancé à fond sur la sono par ce boute-en-train de cousin Kévin, vous avez enquillé les gobelets en plastique sans vous en rendre compte. La fête à son paroxysme…

… Jusqu’à ce matin, parce que là, oui, c’est dur. Vous avez mal aux cheveux, le pic-vert qui tape, la tronche comme un tambour de machine à laver, la gueule en vrac, une haleine à décoller le papier peint. Sans compter les nausées, la diarrhée, la déshydratation, la fatigue, le tout accompagné de sueurs et tremblements (c’est pas un bouquin d’Amélie Nothomb ça ?). Un beau programme en somme qui se résume en seul mot : Veisalgie. Oui, la veisalgie, c’est l’autre nom de la gueule de bois. Ne prenez pas vos dicos d’assaut, il y a peu de chance que vous y rencontriez ce terme car il s’agit d’un néologisme récent créé en l’an 2000 par des chercheurs américains. Ils se sont inspirés du terme norvégien Kveis (littéralement, inconfort succédant à la débauche) et du grec algia (douleur).

Vous prendrez bien 3 aspirines et deux alka seltzer avec votre seau d’eau ? (conseil offert par l’infirmière Dolly Prane)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bastienb 56145 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine