Magazine Culture

L’arche de Noah

Publié le 23 septembre 2015 par Le Journal De Personne
Noah, le vieux Noah est peut-être contesté. Il reste incontestable. Il fut le premier et le seul à gagner Roland Garros, à hisser très haut le drapeau d'un pays qui ne l'a pas toujours chéri parce qu'il vit et a toujours vécu avec ses joints à la jointure de deux pays, de deux continents, de deux mouvements : le tennistique et la musique.
La prose du monde a toujours eu horreur de la poésie.
Elle confond ambivalence et ambiguïté. Double identité et double faute. Métis et mauvais service.
Noah n'est pas seulement l'ancien champion qui produisit la plus sublime sensation en hurlant : "papa", juste après avoir marqué le dernier point lors de sa victoire en 83... Mais il fut aussi, pour la France, son plus grand capitaine, le plus vaillant, qui eut là aussi l'heureuse ou la malencontreuse idée de faire danser tout le public français sur "Saga Africa".
Il n'y a pas mieux, je veux dire, pas pire pour indisposer les chauvins et les chauves. Cette hérésie n'était cependant pas hérétique mais poétique. C'est de la poésie.
Noah n'est pas seulement l'artisan de deux de nos plus belles victoires en coupe Davis, il est aussi et surtout "The Artiste".
Avec lui comme avec d'autres que lui, les Zidane qui ont toujours indisposés les ânes, le sport devient un art impartial... total.
Mais ce qui fait la force et le charisme de Noah, c'est qu'il est un vrai capitaine de surcroit.
Cela veut dire deux choses, deux excellences : la maitrise du jeu et la maitrise des hommes.
Et c'est plutôt rare d'être à ce point malin et humain. Rare d'aimer en même temps le jeu et les hommes. De mettre son talent au service des autres.
Et pour tous les imbéciles qui n'ont jamais caressé une raquette de tennis, tous les ingrats qui disent que notre métis n'a plus rien à apporter à notre tennis et qu'il a fait son temps... Pauvres idiots, nous le rappelons justement pour qu'il le refasse comme par magie parce que figurez-vous qu'il n'y a pas plus magique que la volonté, qu'elle soit d'ici ou de là.
Saga Africa !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Le Journal De Personne 74361 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte