Magazine Cuisine

3 romans avec de l'allemand dedans

Par Flo Bretzel @flobretzel
La lecture est l’un de mes passe-temps favoris mais aussi un besoin viscéral pour m’évader, m’inspirer et pour créer.  Ah le luxe de lire en vacances jusque tard dans la nuit sans se soucier du réveil le lendemain matin! Mais je bouquine aussi pendant l’année le soir au calme lorsque les enfants sont endormis, couchés, dans leur chambre.

Et moi qui aime le livre en tant qu’objet, je dois avouer que je suis désormais une adepte du Kindle : plus jamais en panne de livre, téléchargement des nouveautés et une  bibliothèque bien allégée. Le seul inconvénient, j’en conviens, c’est que je ne peux plus prêter mes bouquins alors à défaut, je partage avec vous aujourd’hui mes dernières lectures : 3 livres traduits en français qui traitent de l’Allemagne et des pays germaniques.  Voici donc ma compil de romans avec de l’allemand dedans...

3 romans avec de l'allemand dedans Un goût de cannelle et d’espoir de Sarah McCoy (traduit de l’anglais) L’histoire débute à Garmisch dans le sud de l’Allemagne. En 1944, avant la fin de la guerre, la boulangerie de la jeune Elsie et de ses parents se porte bien sous le régime nazi. On retrouve Elsie et sa fille Jane à notre époque, propriétaires d’une boulangerie allemande au Texas (USA) et l’on reprend le fil de leur histoire depuis la guerre avec des aller- retour dans le temps sous la plume de leur nouvelle amie, la journaliste Reba. 3 romans avec de l'allemand dedans Toute la lumière que nous ne pouvons voir de Anthony Doerr (traduit de l’anglais) De 1934 à nos jours, les destins croisés de Marie-Laure, jeune fille aveugle  et Werner, jeune soldat allemand, orphelin et originaire du Zollverein avec en point d’orgue leur rencontre éphémère en août 1944 à St Malo lors des bombardements 3 romans avec de l'allemand dedans Eva dort de Francesca Melandri (traduit de l’italien) L’histoire d’Eva et de sa mère Gerda, cuisinière dans un hôtel du Tyrol du Sud, cette région où les italiens parlent allemand. Nous traversons le siècle en compagnie de cette famille avec un accent particulier mis sur l’histoire de cette région, ses tensions politiques et son développement économique dans les années 60 grâce au ski business. Beaucoup de mots en V.O. dans le texte (dialecte du Südtirol et allemand). J’ai beaucoup aimé le mot Sprachgruppenzugehörigkeitserklärung, 36 lettres quand même! Bonne lecture et viel Spaβ ! Mon grain de sel Un bon livre pour moi, c’est un livre dont je retarde la fin, dont je mets plusieurs jours à me détacher et que je prends plaisir à offrir ensuite. Et vous? quels sont vos coups de coeur littéraires?
Mémo en V.O. : écrivain - der Schriftsteller (die Schriftstellerin au féminin) Vous voulez recevoir la Newsletter Bretzel & Café Crème par mail?  Abonnez-vous dans le menu déroulant à droite de l’écran.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Flo Bretzel 1192 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines